Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

L'histoire de la reine de Saba-Partie 2

Rédigé par

29.04.2016

Nous vous avons présenté dans un autre article le début de l’Histoire de la Reine de Saba. Découvrez aujourd’hui son héritage…

Logo BLAKE'S Retina A lire aussi L’Histoire de la reine de Saba 

 

Au centre d’un des mythes fondateurs de l’Éthiopie

La version la plus complète de sa légende apparait dans le Kebra Nagast (La Gloire des Rois), ouvrage légitimant les rois éthiopiens  et affirmant que  Ménélik Ier, né de l’union de Salomon et de la reine de Saba serait à l’origine des Salomonides, dynastie royale régnant en Éthiopie à partir du XIIIe siècle.

11_ethiopianroyalty

Famille impériale éthiopienne


Selon cette version, Salomon, construisant le premier temple juif de Jérusalem, rencontre des marchands du monde entier pour acheter les matériaux, dont un riche marchand de Makeda, la reine d’Éthiopie.
De retour dans son pays, ce dernier décrit à la reine les merveilleuses qu’il a vu, ainsi que la sagesse et la générosité de Salomon.
Elle décide alors de se rendre chez le roi où elle est chaleureusement accueillie. Salomon l’invite à passer la nuit dans son palais, jurant qu’il ne tenterait rien contre elle si elle-même jure de ne rien lui voler. Mais le repas ayant été épicé, la reine se réveille en pleine nuit pour boire et lorsqu’elle s’empare d’une carafe d’eau, Salomon apparait, lui rappelant son serment…
En rentrant dans son pays, elle donne naissance à un fils : Menelik. A 22 ans il se rend à Jérusalem pour se fait reconnaître de son père qui lui remet en cadeau les précieuses Tables de la loi, remises à Moïse par Dieu.
Il y passe plusieurs années et revient après avoir  dérobé l’Arche de l’Alliance pour la ramener en Ethiopie. Les Falashas seraient, selon certains, les descendants des prêtres lévites l’ayant accompagné lors du transport de l’Arche.
A son retour Menelik accède au trône pour devenir le premier roi d’Ethiopie et fonder la dynastie des Salomonides, tout en introduisant la religion juive sur ces terres.
Depuis les souverains éthiopiens tel que Hailé Selassié, personnage important du rastafarisme, revendiquent cette descendance directe de Salomon. Et c’est pourquoi la croix et le lion de Juda apparaissent sur les armoiries royales.
Armoiries impériales de l'Ethiopie

Armoiries impériales de l’Ethiopie


Mais ça c’est une autre histoire !
 

Qui sont les Falashas, ces noirs juifs et africains ?


 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This