Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Cheveux : 5 mythes passés au crible

Rédigé par

21.01.2017

Les cheveux captivent et passionnent et sont souvent au coeur de nombreux débats. Texture, longueur, croissance, on aimerait bien percer leur mystère et on s’accroche parfois à certains mythes et idées reçues à leur sujet. Et si on faisait la lumière sur 5 mythes récurrents autour des cheveux ?

Couper ses pointes régulièrement fait pousser les cheveux

Couper ses cheveux (pointes)

Couper ses pointes de cheveux/ Air Images


Selon Paradi Mirmirani, médecin et professeur assistant de dermatologie à l’Université de Californie à San Francisco, couper ses pointes n’a aucun impact sur les follicules du cuir chevelu, qui déterminent à quelle vitesse et en quelle quantité les cheveux poussent. Les cheveux poussent de 0,6 cm par mois, que l’on coupe ou pas les pointes.
En revanche, couper ses pointes permet d’éliminer les fourches et donne donc un aspect plus beau et visuellement plus long aux cheveux. De plus, couper les pointes fourchues diminue la casse du cheveu, sachant que c’est la casse qui est responsable des fourches et des cheveux fins aux pointes.
Il est recommandé de couper ses pointes tous les 2 ou 3 mois pour réduire les pointes cassantes.

Utiliser le même shampoing réduit son efficacité

Bouteilles de shampooing

Bouteilles de shampooing/ T. Tammachuen


Combien de fois on a entendu qu’il ne fallait pas utiliser toujours le même déodorant ou la même crème hydratante au risque que le corps s’habitue et que le produit devienne inefficace. Le même refrain est souvent appliqué au shampooing, et pourtant…
Pas la peine de varier entre plusieurs shampooings pour avoir des cheveux propres et sains. En revanche, selon les cas, il est important d’utiliser un shampooing adapté. Par exemple, les cheveux colorés ou défrisés ont besoin de shampooings très hydratants et dédiés aux cheveux traités chimiquement.
De même, les cuirs chevelus secs ou atteints de pellicules nécessitent des shampooings plus spécifiques. En dehors de ces cas, pas la peine de changer de shampooing, tant que celui que vous utilisez vous satisfait. Et pourquoi pas passer au shampooing maison au savon noir ?

Un rinçage à l’eau froide rend les cheveux brillants

Rinçage à l'eau froide

rinçage à l’eau froide/ LarZ

Nombreuses sont celles qui terminent leur shampooing à l’eau froide dans le but d’avoir les cheveux brillants. Eh bien, vous avez plus de chance de finir avec un bon rhume qu’avec la chevelure de Pocahontas. Pourquoi ? Parce que les cheveux ne contiennent pas de cellules vivantes et ne réagissent donc ni au chaud, ni au froid.
En revanche, un rinçage au vinaigre de cidre peut rendre les cheveux plus brillants. Aprèsle shampoiing, utiliser un conditionneur sans rinçage ou quelques gouttes d’huile (olive, coco, argan) les feront briller de mille feux. Et pour éviter de les ternir, on limite les lissages aux plaques, les défrisages et les teintures.

Moins on se lave les cheveux, moins ils sont gras

Shampooing

Femme qui se fait un shampooing/ REDAV


Pour lutter contre les cheveux gras (excès de sébum), d’aucuns pensent qu’il faut espacer les shampooings. Erreur ! Peu importe la fréquence des shampooings, le cuir chevelu produit la même quantité de gras, selon Jeffrey Benabio, dermatologue. Réduire le nombre de lavages n’aura aucun effet sur les glandes sébacées. Ce sont en fait la génétique et les hormones qui déterminent la quantité de sébum que l’on produit.
Au contraire, ne pas se laver les cheveux régulièrement va permettre à la saleté, la pollution et au gras de s’accumuler sur le cuir chevelu et les follicules pileux, causant irritation, inflammation et un ralentissement de la pousse du cheveu.
A chacun de décider combien de fois par semaine ou par mois un shampooing est nécessaire. Mais ne pas les laver régulièrement n’est pas la solution miracle.

La technique des 100 coups de brosse

Brossage de cheveux

Brossage de cheveux. D.Zinkevych


Une légende veut qu’il faille effectuer pile 100 passages de brosse dans les cheveux pour les faire briller. Un brossage rigoureux permettrait de répartir les huiles naturelles des cheveux sur toute la chevelure. Ou alors certains croient qu’un brossage répétitif permet de stimuler la circulation sanguine du cuir chevelu et ainsi favoriser la pousse.
Que nenni ! Brosser ses cheveux, qui plus est à répétition, cause de la friction qui conduit tout droit à la casse et à l’agression des follicules. Résultat : des cheveux ternes, fourchus et en grande détresse.
La meilleure solution est de toucher ses cheveux le moins possible, en les coiffant avec des peignes à dents larges et brosses douces à picots.
Certaines vont jusqu’à se démêler les cheveux qu’une fois par semaine ou tous les10 jours, juste avant de faire un shampooing. Le reste de la semaine, elles portent des coiffures protectrices et surfent sur la vague du maré tèt pour ne pas se prendre la tête avec leurs cheveux.
 
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This