Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Ce que vous ignorez sur Tituba la sorcière…

Rédigé par Christ-Laur Phillips

27.10.2015

Halloween est déjà là…
Est arrivé le temps des histoires qui font peur, de l’évocation des créatures mystérieuses qui peuplent notre imagination... Mais aussi notre Histoire…

Tituba la sorcière

Laissez-moi vous compter celle de Tituba, la sorcière.
Tituba a joué un rôle très important dans l’histoire des Sorcières de Salem. Esclave du révérend Samuel Parris qui avait conclu à l’envoutement de sa fille et de sa nièce, Tituba a été une des actrices principales de ce drame qui a débuté durant l’hiver 1692 aux Etats-Unis.
Mais avant d’arriver entre les murs d’une prison, Tituba a voyagé… Beaucoup voyagé.
D’abord, Tituba n’était pas une esclave noire comme beaucoup le pensent. Même si elle a été achetée à la Barbade par le révérend Parris, Tituba est en fait une Arawak qui a été capturée en Amazonie et non en Afrique. Pour la petite Histoire, ces Amérindiens ont été les premiers indigènes rencontrés par Christophe Colomb quand il a découvert l’Amérique.
Emmenée à la Barbade puis vendue au révérend qui l’a emmenée à Salem avec lui, Tituba s’est sans doute retrouvée au centre de de l’histoire des Sorcières de Salem grâce ou à cause de ses connaissances en vaudou.
En effet, il est relaté que la jeune esclave aurait préparé un witchcake et l’aurait donné au chien de la famille afin que ce dernier lui révèle qui avait envoûté sa maîtresse, Betty Parris, la fille du révérend. D’autres écrivent que les convulsions des « possédées » seraient la réaction des jeunes filles aux contes vaudous  de l’esclave…
Quoi qu’il en soit Tituba n’a pas fait partie des 19 pendus suite aux procès des Sorcières de Salem même si elle a fait partie des premières accusées. Après avoir moisi en prison, elle est finalement ressortie, ce qui a renforcé les soupçons sur ses supposés pouvoirs.

La renaissance par Maryse Condé

L’auteure Maryse Condé redonne vie à Tituba en 1986 en publiant le livre Moi, Tituba sorcière… noire de Salem.  Dans ce livre, la Guadeloupéenne  évoque la vie de Tituba avant et après les procès de salem, et la présente comme un être qui connaît le pouvoir des plantes et qui peut communiquer avec les esprits grâce aux enseignements de Man Yaya…
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This