Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Brutalité policière : Une jeune fille molestée dans sa salle de classe !

Rédigé par Christ-Laur Phillips

27.10.2015

Les arrestations arbitraires et violentes envers la communauté noire sont devenues monnaie courante aux Etats-Unis. On ne compte plus les Trayvon Martin, Michael Brown ou encore les Eric Garner qui est à l’origine du I can’t Breathe qui n’a pas réussi à étouffer la colère des noirs du monde entier…

Je ne respireplus depuis longtemps

Alors qu’on essaie de continuer à vivre en mettant un mouchoir sur notre colère, que l’on regarde nos frères et soeurs subir le racisme de la manière la plus surnoise à la plus violente, on se rend compte que nous n’avons pas la moindre chance de passer à autre chose.
Non, on ne peut pas, on ne peut pas calmer les battements de nos coeurs, la peine et la haine qui montent quand on voit la vidéo de la jeune Niya Kenny, 18 ans, brutalisée dans sa salle de classe dans un lycée de Columbia ce lundi 26 octobre 2015.

Une brutalité policière sans nom

Pour avoir refusé d’obéir aux injonctions d’un policier (blanc), la jeune adolescente (noire) est projetée sur le sol et traînée comme la dernière des ordures devant des camarades et un professeur qui ne réagissent pas autrement qu’en filmant cette nouvelle humiliation et en la diffusant sur le net.
Si vous saviez comme il aurait été moins pénible de ne pas ajouter la couleur des protagonistes dans le résumé que je viens de vous faire, mais je ne le peux malheureusement pas, pas quand je viens de lire que Ben Fields, le policier écoeurant qui moleste une jeune fille qui ne se débat pas, a déjà été mêlé à une affaire d’arrestation qui puait le racisme en 2013.

La colère sur Twitter

Sur Twitter la colère n’a pas tardé à monter, le hashtag #AssaultAtSpringValleyHigh est en trendtopic aux Etats Unis, forçant les autorités à prendre des mesures. Le FBI et le ministère de la Justice ont déjà été dépêchés pour enquêter sur cette sombre affaire…

Une lycéenne brutalisée par un policier dans sa salle de classe

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This