Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Venus Hottentote : Disséquée pour la science !

Rédigé par

15.03.2016

Dans un précédent article, nous avons découvert la vie de la Vénus Hottentote. Découvrez les atrocités qui lui ont été réservées après sa mort.

Logo BLAKE'S Retina A lire aussi La Vénus Hottentote, partie 1 

La maladie

Vivant dans des conditions sordides et très mal en point suite à des années d’exposition et de prostitution, Saartjie Baartman meurt dans le 29 décembre 1815 suite à une pneumonie et dans des conditions terribles.

Mesurée sous toutes les coutures et disséquée « pour la science » 

Estimant que Saartjie est la preuve de l’infériorité de certaines races,Saint Hilaire dissèque son corps en public dans le laboratoire d’anatomie du Muséum, au nom du progrès des connaissances humaines, prélevant son cerveau et ses organes génitaux, conservés dans des bocaux de formol.
Son squelette est reconstitué os par os, tout cela en émettant des conclusions racistes et fidèles aux préjugés de l’époque. Ils concluent à une proximité entre Sarrtjie et le singe. Pour Saint Hilaire, la taille de ses fesses se rapprocheraient de celles  des femelles mandrill.

Un retour au pays tardif

En  1994, son moulage et son squelette sont sortis des réserves à l’occasion de la présentation d’une exposition sur ethnographique. La même année, quelques années après l’apartheid, les Khoïkhoï font appel à Nelson Mandela pour demander la restitution des restes de Saartjie afin de lui offrir une digne sépulture.
Mais ces demandes sont rejetées sous la pression du monde scientifique français au nom du principe selon lequel elle aurait appartenu à l’État et ferait partie du patrimoine inaliénable de la science.  Après le vote d’une loi spéciale en 2002, sa dépouille est rendue à l’Afrique du Sud où elle est solennellement accueillie au Cap.
SaartjieBaartman_
Le 9 août 2002, date de la Journée nationale de la femme en Afrique du Sud, une cérémonie œcuménique est célébrée, puis après un rituel traditionnelle à son peuple, sa dépouille est inhumée en présence du président Thabo Mbeki et des chefs de la communauté Khoikho, près de son village natal. Il aura fallu près de 2 siècles à Saartjie pour trouver enfin le repos.
« La Vénus Noire », réalisée par  Abdellatif Kechiche (2010): http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=137366.html 
venus noire film

Saartjie Bartman, découvrez l'histoire de la Venus hottentote


 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This