Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Ce qu’il faut savoir sur le virus du Zika

Rédigé par

15.04.2016

D’où vient le Zika ?
Le virus Zika, est un arbovirus (virus transmis par les insectes) responsable de la fièvre Zika. Son nom vient de la forêt Zika au bord du lac Victoria sur la presqu’île d’Entebbe en Ouganda où il a été identifié pour la première fois en 1947. Il est présent dans les régions tropicales d’Asie et d’Afrique, et a déjà été responsable d’épidémies en Polynésie française, en Nouvelle Calédonie et en Micronésie.

Identifié en 1947 en Ouganda 

Depuis 2015, il provoque une épidémie sur le continent sud-américain, plus particulièrement au Brésil, pays le plus touché (1,5 million fin janvier 2016 selon l’OMS).  Son apparition pourrait être liée à l’organisation de la Coupe du monde de football en été 2014, ou à un championnat international de pirogue polynésienne.

Les zones de propagation du zika

Les zones de propagation du zika


Depuis le mois de janvier 2016, l’épidémie est remontée dans les Caraïbes et vers les Départements français d’Amérique. Le 28 janvier 2016, Marisol Touraine, ministre de la Santé recommandait aux femmes enceintes d’éviter de se rendre aux Antilles ou en Guyane française. Il est aussi déconseillé aux personnes malades de voyager pour éviter de propager la maladie à de nouvelles zones géographiques.
Comment se transmet le Zika ?
Comme la dengue ou le chikungunya, autres arbovirus, Le Zika se transmet par la piqûre du moustique de la famille du genre Aèdes (moustique tigre identifiable par les rayures noires et blanches sur ses pattes). Ce type de moustique, originaire d’Asie, s’est depuis des décennies fortement développé sur les récemment territoires touchés. Cas unique chez un virus de ce genre, il peut également être transmis par voie sexuelle.

Il se manifeste entre 3 et 13  jours après la piqûre

Le zika combattu aux Antilles-Guyane

Le zika combattu aux Antilles-Guyane

Quels sont les symptômes du Zika?
70 à 80 % des personnes infectées  ne développent aucun symptôme. Pour les autres, son diagnostic est difficile car il provoque les mêmes symptômes similaires à ceux de la grippe : fièvre, éruption cutanée, fatigue, maux de tête et douleurs articulaires des membres, troubles digestifs… Silencieux, il se manifeste entre 3 et 13  jours après la piqûre, mais l’infection est souvent bien tolérée et toutes les manifestations disparaissant en une semaine maximum.
Pourquoi peut-il être grave ?
Les complications sont peu fréquentes cependant, chez les personnes fragiles elles peuvent provoquer un syndrome de Guillain-Barré : paralysie progressive qui peut atteindre les muscles respiratoires.  Chez les femmes enceintes, on observe une  microcéphalie congénitale chez le fœtus et un retard mental irréversible chez l’enfant. Les femmes enceintes doivent de plus se protéger pendant les deux premiers trimestres de la grossesse. Il semblerait que le virus stoppe progressivement la croissance du cortex cérébral à partir de la 20e semaine.

Le zika, une menace pour les bébés

Le zika, une menace pour les bébés


Quelles mesures sont prises ?
Une surveillance épidémiologique est mise en place sur les territoires touchés ainsi que des stratégies de prise en charge des patients ont été mis en place des ces territoires.
Vu qu’il n’existe aucun vaccin, le traitement repose sur la gestion des symptômes et la prévention reste le seul moyen de lutter contre la transmission des moustiques par l’élimination des sites de pontes (fossés, mares, réservoirs ouverts d’eau stagnante, pneus abandonnés, etc.) et traitement aux insecticides.
Comment se protéger ?
La seule façon de ne pas attraper le Zika ou de le propager si l’on est infecté, est de se protéger des piqûres surtout en début et fin de journée, périodes d’activité des moustiques, en portant des vêtements longs et couvrants, en utilisant des diffuseurs d’insecticide électriques, des répulsifs et des moustiquaires imprégnées.
Le virus du zika

Le virus du zika


Un des avantages est qu’une fois qu’une personne a contracté le virus, il développe une immunité contre la maladie et ne peut l’attraper plusieurs fois !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This