Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Marie-Françoise Marie-Nelly : Une Martiniquaise à la Banque Mondiale

Rédigé par

12.07.2016

Originaire de la commune du François, Marie-Françoise Marie-Nelly est issue d’une famille de 11 enfants. Après une scolarité en Martinique, elle part en 1974 dans l’hexagone pour poursuivre des études qui s’avéreront brillantes. En 1978 elle est diplômée de l’Ecole Supérieure de Commerce de Nantes.

L’avant Banque Mondiale

En 1982, elle devient expert-comptable diplômée d’Etat, après avoir effectué une partie de son stage pratique en Côte-d’Ivoire. Cette expatriation à l’âge de 23 marque le tournant international de sa carrière.
En 1986, elle obtient un Master en Accounting and Management Information Systems aux Etats-Unis, à l’Université de Bowling Green dans l’Ohio.Elle est de nouveau envoyée sur le continent africain afin de mettre en place au Burundi un institut de gestion puis des réformes et aide à la privatisation et restructuration d’entreprises publiques au Burundi et au Togo.
Elle suit aussi à l’Université d’Harvard différents programmes de management, travaille pour des entreprises internationales et conseille même plusieurs gouvernements.

A la Banque mondiale

En 1993, elle intègre la Banque mondiale en Afrique et met en oeuvre des programmes de libéralisation du secteur du transport aérien, des télécommunications , de nombreux projets d’intégration, d’infrastructure, de gestion du secteur pétrolier.
Entre 2000 et 2004 Marie-Françoise Marie-Nelly est directrice du programme d’intégration régionale en Afrique. De 2004 à 2007 elle est directrice du programme du Groupe pour le projet de développement pétrolier et d’oléoduc entre le Tchad et le Cameroun et de 2008 a 2011 elle devient la directrice des opérations de la Banque mondiale pour les Congo et le Nigeria et la coordonnatrice des programmes régionaux pour l’Afrique de l’Ouest.
Pour ces nouvelles fonctions, elle devra contribuer au renforcement du dialogue avec la société civile, les entreprises privées, et des partenariats avec les autorités de l’Algérie, la Libye, île de Malte, le Maroc et la Tunisie. Elle travaillera aussi à la réalisation de projets de développement en coordination avec les programmes de la Banque mondiale.

Un parcours exemplaire

Marie- Françoise est un modèle à suivre pour la jeunesse antillaise. Pour arriver à ce niveau, elle ne cache pas avoir travaillé dur, et fait preuve de persévérance, ténacité et d’humilité pour aller aussi contre les préjugés.
Elle reconnaît aussi qu’être une femme, martiniquaise de surcroît, lui permet d’aborder ses fonctions avec une sensibilité particulière et beaucoup d’humanisme.
 » Nous devons apprendre aux jeunes martiniquais à sortir des schémas dépassés qui consistent à croire que notre passé ou notre situation particulière ne nous sont pas favorables. »
Tout cela ne empêche pas Marie-Françoise Marie-Nelly de rester une femme simple qui durant ses déplacements aime découvrir les cultures locales, ou durant ses temps libres lire et faire du sport.
Elle se consacre aussi au bénévolat et a créé une fondation pour les orphelins atteints du SIDA en Afrique ou encore accompagne de nombreux handicapés en République Démocratique du Congo.

Sa devise : l’échec n’est pas une option !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This