Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Marie Vieux-Chauvet : étoile de la littérature haitienne

Rédigé par

6.07.2016

 
Retour sur la vie et l’œuvre d’une pionnière qui a su imposer son écriture et ses idées.

Qui était Marie-Vieux Chauvet ?

Marie Vieux est née le 16 Décembre 2016 à Port au Prince, en Haiti , dans une famille bourgeoise.
Héritière d’une éducation qui la pousse à se préoccuper des déshérités et des malheureux, son œuvre est régulièrement émaillée de grands principes égalitaire et de rêves d’union.
Elle épouse Pierre Chauvet et devient Marie Vieux-Chauvet nom sous lequel elle publiera bon nombre de ses œuvres.
Dans les années 60, elle devient une figure féminine majeure de la littérature haïtienne et se distingue dans un milieu qui demeure jusqu’alors très masculin.
Sous la dictature duvaliériste, se sentant menacée ,elle décide de quitter Haiti et part s’installer à New-York où elle épouse Ted Proudfoot.
Elle écrit son dernier ouvrage « Les rapaces » entre 1971 et 1973 année de son décès .

Une œuvre engagée sur fond de dictature duvaliériste

Sensible au sort des damnés de la terre, Marie Vieux Chauvet publie sa première œuvre « la légende des fleurs » , un conte allégorique dans lequel les thèmes de la fraternité, de la haine et de l’hypocrisie dans le genre humain s’articulent.
Riche d’une œuvre importante, l’écrivaine haïtienne compte à son actif de nombreux romans dont trois œuvres majeurs «  Fille d’haiti », « Fonds des nègres » et le célèbre « Amour, colère, folie ».
Publié en 1954, «Fille d’Haiti» fait la part belle aux thèmes de prédilection de Marie-Vieux Chauvet.

Lotus, son héroïne…

Son héroïne , Lotus, jeune haïtienne mulâtre appartient au camps des nantis. Au fil du roman, elle décide d’abandonner sa vie faite de mondanités pour aider celui qu’elle aime à renverser le pouvoir en place .
Elle déploie un humanisme et des qualités de cœur pour aider son prochain. Elle voit sa vie confortable lui être retirée suite à la division de la société en deux camps , les noirs et les mulâtres.
Les rapports dans la société haïtienne sont inversés, les mulâtres accusés de tous les maux ne peuvent désormais plus mener une vie aisée comme auparavant.
L’inégalité sociale existante mais aussi la pauvreté sont régulièrement dénoncés par l’auteu . Le roman se déroule sur fond de révolution et préfigure la prise du pouvoir par François Duvalier.

Fonds des nègres

Dans « Fonds des nègres » , il est question des ravages de la déforestation sur la paysannerie haïtienne mais aussi d’abus de pouvoir et là encore d’inégalité sociale.
Les relations entre gens de la ville et gens de la campagne sont aussi traités ainsi que la vision d’Haïti en tant que « terres de malheur ».
Nombreux sont les thèmes évoqués par Marie Vieux Chauvet qui encore aujourd’hui occupent une place prépondérante dans la littérature haïtienne.

 Amour, colère , folie

« Amour, colère , folie » est très certainement l’oeuvre la plus importante de Marie Vieux Chauvet.
Publiée en 1968 et jugée trop hostile à la dictature du président Duvalier, le roman fut d’abord distribué sous le manteau puis sous formes de photocopies.
« Amour, colère , folie » est une peinture de la société haïtienne en prise avec un dictateur et ses hommes de main. Le roman décrit un ordre social mais aussi racial contre lequel les personnages s’élèvent.
Dans « Amour » , une vieille fille brûle de désir pour le mari de sa sœur et vit une sexualité par procuration. L’auteur décrit la sexualité de cette femme, pare son écriture d’un érotisme, et s’affirme dans une société où la femme écrivain n’a encore que peu de place.

Marie-Vieux Chauvet renverse là aussi un ordre établi .

Le vaudou fait aussi parti des thèmes régulièrement abordés par l’auteur haïtienne dans ses œuvres.

L’héritage de Marie -Vieux Chauvet

La publication ajournée d’ «  Amour , colère, folie » à la demande de la famille ( des menaces avaient été proférées à l’encontre des membres de la famille de Marie-Vieux Chauvet à cause des idées développées dans le roman et deux membres de sa famille ont été assassinés)a mis fin à toute publication officielle des ouvrages de l auteur haïtienne.
Au début des années 2000 , les différentes œuvres de Marie -Vieux Chauvet ont été petit à petit rééditées et ont retrouvé leur place sur les étagères de toutes les bonnes librairies .
« Amour, colère , folie »  a été mis en scène par José Pliya en 2008 et joué sur la scène de l’archipel en Guadeloupe.

Le 26 et 27 Mai 2016 s’est tenu le festival « livre en folie » en Haiti.

Un hommage a été rendu à celle que l’on considère désormais comme la première grande dame de la littérature haïtienne.
Pour marquer l’anniversaire de Marie -Vieux Chauvet qui aurait eu 100 ans cette année, un ouvrage collectif autour de son œuvre devrait sortir cette année il rassemblera des auteurs haïtiens ainsi que des spécialistes de son travail.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This