Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Lupita Nyongo, la perle noire-partie 1

Rédigé par

1.09.2016

Une enfance privilégiée

Cadette d’une fratrie de 6 enfants, Lupita Amondi Nyong’o est née le 1er mars 1983 à Mexico. Ses parents lui ont donné un prénom espagnol, diminutif de Guadalupe, en référence à son pays de naissance et un deuxième traditionnel en référence à la tribu kényane luo de laquelle ils descendent et qui signifie qu’elle est « née entre 3 et 5 heures ».
A sa naissance, ses parents sont des exilés politiques installés au Mexique. Son père Peter Anyang’ Nyong’o est aujourd’hui sénateur et sa mère Dorothy Nyong’o est l’une des dirigeantes de l’Africa Cancer Foundation.
Ce n’est qu’un an après sa naissance que la famille rentre à Nairobi. Lupita y suit toute sa scolarité et sous l’influence de son professeur d’anglais, passionnée d’arts dramatiques elle commence le théâtre.

C’est à l’âge de 9 ans qu’elle découvre le film de Steven Spiel­berg “La Couleur Pourpre”, et décide de devenir actrice.

A 14 ans, Lupita obtient le rôle de Juliette dans la pièce  Roméo et Juliette, montée au Kenya National Théâtre (« Théâtre national du Kenya »).

Les premiers pas au cinéma

À l’âge de 16 ans, ses parents l’envoient quelques mois au Mexique à l’université pour qu’elle apprenne l’espagnol, avant de l’inscrire à la St Mary School de Nairobi où elle obtient son baccalauréat international. Son diplôme en poche, elle part pour les Etats-Unis où elle obtient un baccalauréat universitaire ès lettres.
C’est en 2005 lors de vacances au Kenya, qu’elle apprend que le film “The Cons­tant Garde­ner” avec Ralph Fiennes doit se tour­ner dans son quar­tier. Grace à un ami elle est embau­chée comme assis­tante de production sur le tour­nage du film. Elle occupera par le suite des fonctions techniques dans plusieurs autres productions : stagiaire en postproduction pour The Namesake (2006) et d’assistant stagiaire du chef décorateur pour Where God Left His Shoes (2007).
Découvrez la suite de la vie de Lupita Nyongo dans un prochain article à paraître sur Blake’s.

Les vacances spiritu-belles de Lupita Nyong'o

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This