Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Je rentre au pays : Journal d'une fille bien #optiontchiiip. Partie 2

Rédigé par Christ-Laur Phillips

3.10.2015

« Les autres »

Mon Dieu que c’est bon de rentrer à la maison. Je me demande pourquoi j’ai tant tardé… Mais la réponse se formule de façon presque immédiate : les gens !
Et oui, même ici on me demande ce que je viens faire là, on me préviens que je ne vais pas rester et que ma date butoir, et bien c’est le carnaval ! Qu’une fois que j’aurais bien siroté une des périodes les plus festives de chez moi, je vais redescendre sur terre.
Et ben bon, j’espère tenir un peu plus longtemps quand même…

 A lire aussi Je rentre au pays #optiontchiiip. Partie 1

 

Semaine 2

Heureusement, ces personnes un peu pessimistes ne sont désormais plus une majorité et les contacts avec ma famille m’enrichissent grandement… Les conseils commencent à tomber sec !
« Ne fréquente pas untel », « ne sors pas avec tes bijoux », « ne raconte pas tes affaires », « fais attention aux copines »… Je ne compte plus les conseils qui, même s’ils sont formulés dans le seul but de me protéger, me font quand même un peu flipper. Je ne suis quand même pas allée m’installer dans un nid de serpents quand même… Si ?
Côté papiers, c’est pas la joie ! Je ne suis déjà pas très méticuleuse, mais alors là, j’ai interêt à travailler sur ce défaut car, à moins d’avoir des amis dans les administrations, on est souvent traités comme des parias, et le moindre manque nous renvoie à des délais qui frisent le ridicule… A pa mo ki di !
Bref, je suis quand même heureuse d’être ici et mes proches et amis sont en général ravis de mon retour aux sources, même si une petite partie semble très occupée et n’arrive pas à dégager un peu de temps pour aller boire un verre et refaire le monde comme lorsqu’elle était de passage dans l’hexagone.
Pas d’inquiétude, je suis la même… Et vous ?
A la semaine prochaine !

 A lire aussi Je rentre au pays #optiontchiiip. Partie 3

 

3 Commentaires

  1. LaRevenante251

    Je comprends tout à fait ce que tu vis ! J’étais moi-même pleine d’envie de rentrer chez moi avant d’être confrontée à la réalité du « péyi ». J’ai bénéficié d’un stage de fin d’études en Martinique et j’ai perdu toute envie d’y rester. Je suis maintenant diplômée et confrontée à un dilemme : continuer à me battre pour obtenir un poste sur la région parisienne, me permettant d’être toujours stimulée professionnellement (et dans bien d’autres domaines d’ailleurs…) ou rester sur l’île et accepter un poste sur mon ancien lieu de stage où j’ai moi-même failli péter les plombs à cause du comportement de certains membres de l’équipe …
    Bref, je suis actuellement à madinina depuis peu pour terminer des modules de formation et j’ai l’impression que j’aurai de plus en plus de mal à reprendre l’avion pour la jungle parisienne. Peut-être faut-il essayer de laisser glisser cette vague de pessimisme et tenter l’expérience ici (même si c’est jusqu’au carnaval ou au prochain tour des yoles, qui sait?)…
    En tous cas des messages comme le tien permettent de se sentir moins seule face aux difficultés d’adaptation en tant que « revenant » 😀
    J’espère que tes projets aboutiront et que ton aventure sera belle, garde la motiv’ ! Je continuerai à te lire avec grand plaisir …
    PS : perso, toujours partante pour aller boire un verre et refaire le monde ^^

    Réponse
    • Christ-Laur

      Merci infiniment pour ces encouragements, ils me donnent encore plus envie d’écrire. A bientôt !

      Réponse
  2. Christ Laur Phillips

    Merci infiniment pour ces encouragements, ils me donnent encore plus envie d’écrire. A bientôt !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This