Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Je rentre au pays : Journal d'une fille bien #optiontchiiip. Partie 1

Rédigé par Christ-Laur Phillips

26.09.2015

« Vous avez dit crispée ? »

Mon projet de rentrer au pays était loin d’être un coup de tête. Chaque voyage me laissait plus morose et le retour à Paris était de plus en plus pénible. La douceur de vivre, la verdure de mon département d’origine (il faut dire que je n’étais pas née là bas), me manquaient dès ma ceinture attachée dans l’avion…
Du coup, après des années d’hésitation je me suis décidée à sauter le pas et dis « à bientôt » à mes habitudes hexagonales, mes amis, mon boulot et le reste, pour tenter l’aventure au pays.

Semaine 1

Dès que l’on monte dans l’avion, les êtres restés à Paris nous manquent , mais bon, ce n’est pas comme si je n’avais pas de billet de retour, alors c’est le coeur un peu  lourd, mais surtout crispé que je décolle.
Mais pourquoi crispé me direz-vous ? Et bien, pour une seule et bonne raison : tout le monde ou presque m’a déconseillé de rentrer chez moi ! A grands renforts de « il n’y a rien là bas, tu vas t’ennuyer, c’est trop petit pour toi, qu’est-ce que tu vas faire là ? », à croire que certains refusent de voir les qualités de ce petit bout de paradis qui me tendait les bras.
Dès mon arrivée à l’aéroport, la moiteur m’enveloppe comme pour me souhaiter la bienvenue et je m’acclimate doucement  à mon nouveau chez-moi.
Mais entre démarches administratives et business à gérer, je n’ai pas le temps de me laisser à la douce plénitude qui a envie de s’installer en moi…
La suite, semaine prochaine !

 A lire aussi Je rentre au pays #optiontchiiip. Partie 2

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This