Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Histoire des drapeaux des Antilles-Guyane

Rédigé par

10.06.2016

Découvrez l’histoire des drapeaux de la Guadeloupe, Martinique et Guyane…

Le drapeau de la Guadeloupe

Est dérivé du blason de la ville de Pointe-à-Pitre. Sur fond noir ou rouge figure une branche de canne à sucre – qui fut longtemps l’une des principales ressources économiques de l’île-, un soleil – qui fait référence aux conditions climatiques-, surmonté de 3 fleurs de lys sur fond bleu – qui rappelle que la Guadeloupe était propriété de la couronne de France. Le fond noir symbolise le continent noir et le fondement africain du peuplement de la Guadeloupe et le fond rouge serait utilisé en référence à la défaite du commandant Ignace à Baimbridge qui avait retiré le drapeau tricolore sur le fortin qu’il défendait pour faire frotter un drapeau rouge en rappel du sang versé lors des luttes pour la liberté.
guadeloupe_non_officiel Flag_of_Guadeloupe_(local).svg

Le drapeau indépendantiste

Il existe un drapeau indépendantiste créé dans les années 70 par l’UPLG (Union Populaire pour la Libération de la Guadeloupe), parti indépendantiste guadeloupéen. Inspiré par l’apparition du mouvement rastafarien et de Bob Marley, ce serait le poète et militant Sonny Rupaire qui aurait trouvé les couleurs rouge, jaune et vert pour le drapeau guadeloupéen. Le rouge, le jaune et le vert font allusion aux couleurs des drapeaux de certains pays d’Afrique, continent dont est issue la majorité ethnique de la Guadeloupe. Il rend aussi hommage au drapeau de l’Ethiopie, le seul pays d’Afrique à n’avoir jamais été colonisé.
220px-Flag_of_Guadeloupe_(UPLG).svg

Le drapeau de la Martinique

Est orné du serpent Trigonocéphale ou Fer de Lance, venimeux endémique de l’île. Au XVIIIe siècle, les bateaux négriers arboraient le pavillon de la marine marchande à 4 serpents afin de signaler aux esclaves qu’ils débarquaient d’Afrique ce qui les attendait s’ils marronnaient. Devenu symbole de l’île, le fer de lance a fait beaucoup de victimes chez les esclaves qui travaillaient dans les plantations, comme chez les premiers colons qui débarquèrent sur l’île sans se douter du danger. C’est un drapeau bleu avec une croix blanche qui le partage en 4. Dans chaque carré figure un serpent blanc. Ce pavillon est reconnu par l’ordonnance du 4 aout 1766, comme celui de la Martinique et de Sainte-Lucie, qui a cessé d’appartenir à la France en 1815 et où le serpent est aussi présent. Son utilisation fait polémique à cause du fait que le pavillon flottait sur les navires pratiquant le commerce triangulaire.

drapeau martinique serpent
Le drapeau indépendantiste

Le drapeau rouge, vert et noir est le drapeau nationaliste de la Martinique, revendiqué par différents groupes et partis indépendantistes. Ces couleurs seraient apparues dès 1665 lors de révoltes d’esclaves menées par « Francis Fabulé » un Noir marron qui aurait combattu avec les Caraïbes contre les colons français.
Elles auraient été reprises en 1801 lors d’une révolte d’esclaves au Carbet par « Jean Kina », et en 1870, lors de la Grande insurrection du Sud durant laquelle les insurgés auraient arboré des foulards ou des bandeaux rouge, vert et noir en signe de ralliement.
Puis elles auraient été reprises dans années 60 par l’OJAM, Organisation de la Jeunesse Anticolonialiste de la Martinique, mais sous la forme de trois bandes verticales, comme le drapeau français, que les jeunes militants placardaient sur les murs de Fort-de-France en contestation à la départementalisation.
Ce serait le Mouvement national de libération de la Martinique qui en 1968 aurait élaboré le dessin actuel avec le triangle et les deux quadrilatères. Le rouge représentait le socialisme, le noir, le combat pour la cause noire et le vert celui pour la paysannerie. Elles reprennent aussi celles de l’UNIA (Universal Negro Improvement Association)du leader emblématique Marcus Garvey. Ce drapeau est devenu l’emblème de la revendication autonomiste et indépendantiste martiniquaise et ré-apparait aujourd’hui lors des manifestations politiques et des luttes syndicales.

220px-Flag_of_the_Front_National_de_Libération_de_la_Martinique.svg

Le drapeau de la Guyane

Il été créé en 1967 par le syndicat : l’Union des travailleurs guyanais. Il est composé de deux triangles : le vert qui représente la forêt et le jaune comme l’or qui représente les richesses que renferme le sous-sol guyanais. L’étoile rouge au centre, représente l’orientation socialiste du pays ou encore le sang. Il a été dessiné en septembre 1967 lors du congrès de l’Union des travailleurs guyanais, sous l’égide de Turenne Radamothe, figure emblématique du pays, à l’époque Secrétaire Général. Il a été reconnu officiellement seulement en 2010.

Flag_of_French_Guiana.svg

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This