Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Une écrivaine haïtienne reçoit le "Nobel" de Littérature Américain

Rédigé par Christ-Laur Phillips

3.01.2018

La caraïbe a du talent !
La preuve avec Edwige Danticat qui a reçu le « Prix International de littérature Neustadt 2018 », considéré comme le prix Nobel de Littérature atlantique.
L’auteure, née à Port au Prince en 1969 est élevée par son oncle et sa tante, avant d’émigrer aux Etats-Unis à l’âge de 12 ans pour rejoindre ses parents.

Des livres auréolés de succès

En Amérique du Nord elle a pu laisser s’exprimer sa plume et publier des livres tels que « Le cri de l’Oiseau Rouge », « Krik ? Krak », « La récolte douce des larmes », « Le briseur de rosée » ou encore « Adieu mon frère ».
Ce n’est pas le premier prix pour Edwige Danticat qui a déjà été récompensée par le prix Pushcart, le « National Book Critics Circle Awardet » le prix Bocas durant sa carrière. La détentrice de deux diplômes a aussi reçu la bourse MacArthur afin de continuer à donner libre cours à sa créativité.

Une auteure engagée 

Malgré son succès, Edwige Danticat n’oublie pas ses orginies et les souffrances endurées par son peuple. En 2007, elle publie Brother, I’m Dying (Adieu mon frère),  suite à la mort de son oncle, deux ans auparavant, à cause du manque de soins médicaux prodigués alors qu’il était détenu par les services d’immigration américains.

Toni Morrison, la consécration d'une écrivaine afro-américaine

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This