Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Dorlis : Ses origines judéo-chrétiennes

Rédigé par Christ-Laur Phillips

31.10.2017

L’autre jour, un article a attiré mon attention. Une femme antillaise déclarait dans un journal local qu’elle était harcelée par son ex mari qui, sous la forme d’un dorlis, enterrait ses nuits.

Un dorlis, c’est quoi ? 

En cette journée de Halloween, l’occasion était trop belle pour ne pas revenir sur une des créatures qui peuplent les contes et légendes créoles, le dorlis.
Selon la légende urbaine, le dorlis serait un homme qui, sous sa forme d’esprit, coucherait avec des femmes le soir, leur laissant comme souvenir de leur passage, des griffures sur la peau.

Le dorlis vient d’où ?

Mes recherches m’ont apprises que le dorlis serait une sorte  d’incube, le versant masculin du succube, créature bien connue dans l’univers des démons.
Le succube serait, selon wikipedia : « Démon qui revêt une apparence d’une femme pour tenter un homme durant son sommeil et qui s’efforce par tous les moyens de s’unir à eux. »

Les légendes chrétiennes entourant le succube

La légende voudrait que le succube, aussi connu sous le nom de Lilith, ait été la première compagne d’Adam. Mais, façonnée à partir de terre impure, elle aurait été bannie par Yahvé avant de revenir sous la forme d’un serpent tenter Eve pour la suite que nous connaissons tous.
Il se raconte ensuite qu’Adam, déçu du comportement de ses fils Abel et Cain, aurait préféré inonder la terre de sa semence plutôt que de féconder Eve, semence dont se serait repue sa première compagne, engendrant des armées de démons… Ou dorlis !

Mythes, Légendes et Croyances traditionnelles des Antilles-Guyane


 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This