Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Aide au rapatriement des défunts au pays : Ce qui change

Rédigé par Christ-Laur Phillips

8.11.2019

Mercredi 6 novembre, l’Assemblée nationale a voté le budget des Outre-mer.  L’occasion de modifier l’amendement sur l’aide au rapatriement des ultramarins décédés hors de chez eux et mis en place en 2018.

Un million d’euros supplémentaires 

Porté par le député de Guadeloupe Olivier Serva (La République En Marche), l’amendement sur l’aide au transport des corps des ultramarins décédés hors de leur territoire a été adopté par les députés.
Le budget de base, qui était de deux cents mille euros, s’est vu augmenter d’un million d’euros supplémentaire.

Les limites de l’ancien régime 

Avant cette modification, l’aide permettait de financer jusqu’à 1 000 euro  une partie du billet de l’avion qui rapatriait le corps du défunt vers son département d’origine si et seulement si le revenus annuel de la personne engageant les dépenses n’excédait pas les 6000 euros.
Avec cette disposition ne s’adressant qu’aux personnes ne gagnant que 500 euros par mois, peu de familles ultramarines étaient éligibles, d’où la modification souhaitée par le député LREM.

Les nouvelles dispositions 

L’enveloppe d’un million d’euros supplémentaires permettra de réévaluer ce plafond de revenu bien trop limité.
Qui plus est, l’aide concernera aussi, les personnes nées en Outre-mer qui habitent dans l’Hexagone depuis très longtemps mais qui souhaitaient être enterrées sur leur terre d’origine…
Le décret relatif à l’amendement devrait être appliqué dans quelques semaines…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This