Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Je rentre au pays : Journal d’une fille bien #optiontchiiip. Partie 33

Rédigé par Christ-Laur Phillips

6.05.2016

Je suis rentrée au pays et même si je me sens bien, il y a des choses qui me minent le moral et me foutent les jetons !
Attention Far-West
Si je pensais que les racailles du 93 étaient de gros durs, ce n’est rien à côté des petites frappes qui abîment mon département. Finies les plages de sable fin et bains de mer, place aux plages arrières des voitures de polices et bains de sang.
Les Unes de presse semblent tirées des scénari morbides à la Tarantino et maintenant les comptes se règlent à base de gunshot et de coutelas alors que les mots résolvent tellement mieux les maux.
La faute à qui ? A quoi ? A l’orgueuil d’un bad boy qui se sent insulté pour une pécadille et ne veut pas perdre la face devant ses potes, ou de la jalousie d’une fille immature qui pense avoir des droits sur un gars qui distribue son bâton d’amour à volonté.
Je n’aurais pas la prétention de dire que j’ai la solution pour contrer cette montée de violence surtout quand on sait qu’une racaille est perçue comme un demi-Dieu… Il est difficile, voire carrément impossible de faire comprendre à ses sbires que sa puissance n’est qu’éphémère et qu’une fois derrière les barreaux, ce Demi-Dieu deviendra la pute officielle d’une racaille plus chevronnée…
Je sais juste que mon pays saigne, que les jeunes s’entretuent pendant que des mères sont de plus en plus nombreuses à venir fleurir et saler de leurs larmes les tombes de leurs enfants..
Je ne sais pas où va mon pays, mais je vois clairement la direction, et elle pointe vers un mur de lamentations.
Bon Dieu, priez pour nous pauvres pêcheurs.

Je rentre au pays : Journal d’une fille bien #optiontchiiip. Partie 30


 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This