Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Madiba : 3 questions à Jean-Luc Guizonne

Rédigé par Christ-Laur Phillips

3.03.2016

Jean-Luc Guizonne est l’une des têtes d’affiche de la comédie musicale Madiba qui se joue en ce moment à Paris. Rencontre avec un artiste multifacettes qui partage avec nous cette expérience hors du commun.

Interview chrono ! 

On a connu Jean-Luc dans l’émission musicale de TF1,  Star Academy, dont il a été finaliste avant qu’il ne se tourne vers les comédies musicales. On l’a ainsi retrouvé dans le casting du Roi Lion mais aussi de Gospel sur la Colline avant que le beau Guadeloupéen donne corps à Sam, au sein de Madiba, l’œuvre dédiée à Nelson Mandela.
Blake’s :Quelle est la différence entre Madiba et tes autres comédies musicales ?
Jean-Luc Guizonne : « On est plus dans un conte de fée ou une histoire basée sur une fiction. Là on relate des faits réels, donc à un moment donné on est artiste mais pas que. Dans ce spectacle, j’ai vraiment l’impression d’être un activiste, d’être engagé ! On est pas dans une blague ! »
L'artiste Jean Luc Guizonne
B: Quelles sont les choses que ce spectacle t’a permis d’apprendre au sujet de Nelson Mandela ?
JLG : « J’ai beaucoup appris des citations de Nelson Mandela telles que : « Sans la musique et la danse je n’aurais pas pu vivre en paix avec ce monde ».Je n’avais pas conscience de la sphère artistique de ce grand homme mais c’est ce qui nous donne la force pour être crédible sur scène. »
B : Une anecdote sur ce spectacle ?
JLL : « Il y a 10 ans jour pour jour je visitais la maison de Nelson Mandela en Afrique du Sud. On est en 2006, je suis sur le point de signer pour Le Roi Lion et on est en Afrique du Sud en train de tourner un des clips de la coméfie musicale. On travaille tellement bien qu’il nous reste quelques jours en ville et on met ce temps à profit pour visiter la maison de Nelson Mandela. »

Logo BLAKE'S Retina A lire aussi Rencontre avec Falone de Madiba 

 
Madiba se joue jusqu’au 27 mars 2016 au Théâtre Comédia à Paris.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This