Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Ma lettre distanciée et légère à Cristina Cordula

Rédigé par

16.06.2015

Cristina,
Je ne suis pas professionnelle en relooking. A vrai dire, je ne sais même pas si je suis H, 8, ou autre. Assurément, je devrais. Honte à toutes celles qui ne savent pas ! Car il me semble que c’est un critère important. Tout comme les notions de bases en colorimétrie qu’une femme soucieuse de son apparence devrait posséder. Ok, je remédierai à cela. Je ne suis qu’une fashionista modeste, avec ses fashion faux pas occasionnels. J’aime la mode. Mon banquier confirmerait en ajoutant même « trop ! »… Je suis de près ce que l’industrie a à proposer, je raffole des petits créateurs et de leurs pièces uniques, et j’aime à penser que le style ne suit aucun diktats.
En revanche Cristina, ma chééééérie, je m’octroie le droit de te dire que je ne suis pas d’accord avec toi sur certains points. J’aime, quand mon temps me le permet, m’arrêter devant « Nouveau look pour une nouvelle vie » ou « Les Reines du shopping ». C’est léger, distrayant, pas besoin de réfléchir. Bref, quand je suis fatiguée : c’est parfait ! Excepté les BA-BA du métier que je ne me permettrais pas de critiquer, tes critères de tendances et de style ne sont pas tous culturellement valables chez nous.
« Les ongles longs sont passés de mode. La French manucure doit se faire sur des ongles courts ».

La femme caribéenne adore prendre soin de ses ongles. Et à vrai dire, quand c’est long, c’est beau aussi…

Rihanna et ses ongles longs

Rihanna et ses ongles longs


Lorsqu’on a été gâtée par la nature, il faut « dégager la poitrine, et privilégier des hauts fluides. Les corsets, c’est in-ter-dit ! ». Really ??? Que dirait, je ne sais pas moi, Dita Von Teese, cette icône de la sexitude et de l’élégance, par exemple ? Chez nous, on aime mettre nos atouts en avant, et les tops amples ne sont pas automatiques.
Dita Von Teese assume ses formes

Dita Von Teese assume ses formes


J’aime mon maquillage nude et discret. Et si j’ai envie d’un smokey eyes avec un lipstick pourpre pour le soir. Je dois m’abstenir ? Non, j’ose ! Je crois que tout est une question d’attitude et qu’au contraire, c’est super glamour.

« Le mix des imprimés fonctionne uniquement s’ils sont du même ton » Objection !

Je crois que les expertes du style Solange Knowles ou Stella Jean ne donneraient pas leur approbation.

Les créations uniques de Stella Jean

Les créations uniques de Stella Jean


« C’est beaucoup trop court ! ». Rien n’est jamais trop court pour des jambes sublimes et dans la limite de la décence. Avec une super chemise en jean, ça ne fait pas vulgaire. J’aime les jupes au-dessus du genou, ainsi que les jupes crayons. Mais ma mini-jupe a toujours une place de choix dans mon dressing. Quant à cette histoire de collants opaque, finition ultime pour une tenue chic, je passe mon tour. Ici, on n’en a pas besoin. Ce qui ne nous empêche pas d’être chic !
« C’est pas moderne », « C’est mémérisant », « C’est pas classe »… Stop à ces expressions reprises par toutes les candidates. Tu as même réussi à contaminer mes amies ! Non, ce n’est plus possible.
Pour finir, parfois, tu as juste envie de mettre ça, et ne pas suivre les règles. Ça te fait plaisir ! Et dès lors que cela reste harmonieux, et bien c’est justement l’expression du style. A ce moment-là, bruler les yeux des autres, tu n’y penses même pas. Et honnêtement Cris, si tu devais venir faire un petit tour chez, tu t’arracherais les cheveux !

Je te rejoins néanmoins sur un point : les créoles sont une valeur sûre.

Bisous
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This