Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Histoire de la coiffure noire partie 1 : Les tresses et les Locks !

Rédigé par

19.02.2016

Découvrons ensemble les différentes types de coiffures noires : 

La tresse, une des plus anciennes coiffures du monde 

Elle est une des plus vieilles coiffures recensées. La tresse africaine trouverait ses racines dans la préhistoire et aurait été conservée pendant toute l’histoire de l’Humanité jusqu’à nos jours. Selon des historiens il existe des preuves incontestables attestant la façon de se coiffer des premières femmes homo sapiens. C’est vraisemblablement pour faciliter les soins de leurs cheveux que les femmes africaines de la préhistoire ont eu recours à la méthode de tressage. De nombreuses statuettes de l’époque de la préhistoire en attestent.

En Egypte grâce aux sculptures, gravures et momies retrouvées  on a aujourd’hui la certitude que les tresses étaient portées par les hommes comme par les femmes et ces dernières y glissaient des fils d’or pour les mettre en beauté.

La période le l’Egypte antique est une référence en matière de beauté et de richesse de la coiffure noire. on accordait a la chevelure un soin particulier (huile parfumée, fleur de lotus) et elle symbolisait le rang de la personne: âge, sexe, richesse ou encore statut marital.

Coiffure noire : les tresses, une coiffure ancestrale

Coiffure noire : les tresses, une coiffure ancestrale


On retrouve ce symbolisme dans toute l’Afrique. Elles sont portées par différents peuples d’Afrique. Le moment de la coiffure est un moment privilégié très important pour les femmes qui se tressent entre-elles. (à 3 branches qui peuvent être collées à la tête), en épi, en couronne etc… La tresse Vanille (en français) ou twist (en anglais)  est une tresse à 2 branches. Le nom de vanille en français vient du fait que la tresse rappelle  une gousses de vanille.Ce n’est que dans la seconde moitié du 20e siècle qu’elles sont découvertes et connues à travers le monde et adoptées en dehors du continent. Elle est depuis les années 80 une coiffure incontournable!

Les dreadlocks, une coiffure « naturelle »

Les dreadlocks : signifiant littéralement « mèches effrayantes » et appelées aussi dreads, locks ou restas sont des mèches de cheveux emmêlées qui se forment seules  (ou après avoir été tressés) quand les cheveux sont laissés à pousser naturellement sans les brosser, peigner ou couper.
En Jamaïque, le terme dreadlocks est apparu pour la première fois dans les années  à la naissance du premier mouvement rastafari. Différentes théories existent autour de leur origine chez les rastafari. Quelques sources remonteraient  au temps où les Indiens arrivèrent en Jamaïque pour travailler comme ouvriers à la fin du 19ème siècle, dont certains faisaient partie des premiers disciples de Leonard Percival Howell, l’un des premiers leaders rasta.

Coiffure noire : les dreadlocks, une coiffure narurelle

Coiffure noire : les dreadlocks, une coiffure narurelle


D’autres pensent que les premières sont un dérivé des locks arborées par un groupe de rebelles opposés au colonialisme britannique au Kenya dans les années 40. La plupart des rastas expliquent qu’elles proviennent d’un des trois vœux du personnage Nazarite, dans leur bible de référence. Le chanteur Bob Marley, en est la figure la plus emblématique.

Histoire de la coiffure noire partie 2 : Le défrisage

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This