Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Êtes-vous une bonne poire ? 3 signes qui ne trompent pas

Rédigé par

22.02.2017

Serviable, gentille, attentionnée, toujours dispo, ces adjectifs vous qualifient à la perfection. Pourtant, à force de rendre service à tout le monde, de toujours répondre présente et de dépanner les uns et les autres, vous portez sans le savoir l’étiquette de bonne poire.
Eh oui, si rendre service et aider autrui vous fait vous sentir mal, bête ou leur donne le droit de vous marcher dessus, il est temps de revoir votre définition de la gentillesse. Il y aura toujours quelqu’un (ami, parent, collègue ou petit ami) qui saura tirer profit de votre bon coeur pour servir ses propres intérêts. Et si vous disiez « stop ! » ? Voici 5 signes qui prouvent que vous êtes trop bonne, trop conne.

Vous n’avez jamais une minute à vous

Femme débordée

Femme débordée/ M. Mesa S. Wordley/ Shutterstock


Vous êtes toujours occupée et les pages de votre agenda sont noircies des semaines à l’avance. Or, quand vous y regardez de plus près, pas un seul rendez-vous chez le coiffeur ou au spa. En revanche, beaucoup d’engagements auprès des uns et des autres.
Un déménagement, du bricolage, un restau, une teinture à appliquer pour une amie… Il est temps de vous réserver du temps rien que pour vous et de dire non à la prochaine sollicitation.

Vous attirez les profiteurs

Bonne poire qui prête de l'argent/ iordano/ Shutterstock

Bonne poire qui prête de l’argent/ iordano/ Shutterstock


Depuis quand ne vous a-t-on pas présentée par votre prénom ? Quand on parle de vous on dit « tu peux tout lui demander », « elle a toujours des solutions », « elle ne dit jamais non », « elle doit pouvoir t’aider ».  Bref, on fait votre pub partout où vous passez et résultat, vous n’attirez que les personnes sans scrupules et pressées d’abuser de votre bon coeur.
Vous êtes tour à tour Banque de France, bureau des pleurs, hôtel/ restaurant, taxi ou tout simplement bouche-trou. Et si vous disiez une bonne fois pour toutes à ces boulets que vous n’êtes pas à leur disposition ?

Vous avez peur de déplaire

Femme dans le doute

Femme en plein doute/ tommaso79/ Shutterstock


Plaire à tout le monde, c’est plaire à n’importe qui ! Si vous vous reconnaissez dans cette phrase, c’est qu’à force de chercher à être validée par tout le monde, vous obtenez l’approbation de n’importe qui. Résultat des courses : pour être bien vue, éviter les conflits et toujours avoir votre auréole, vous êtes devenue la carpette de service.
Un conseil, ressaisissez-vous et arrêtez de dire oui à tout. Consacrez-vous du temps, faites le tri dans vos relations et soyez sûre de vous. Faites le test et vous verrez que ceux qui vous fréquentaient que par intérêt vont vite cesser de vous solliciter.
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This