Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Martinique : La Savane des Pétrifications

Rédigé par

22.07.2016

La Savane des Pétrifications

La Savane des Pétrifications se situe sur la commune de Sainte-Anne, non loin de la célèbre plage des Salines, au bout de la presqu’île de Sainte-Anne, à la pointe méridionale de l’île. Cette zone est un ancien marais asséché, lui-même installé sur le site d’un très vieux volcan dont le Morne des Pétrifications qui culmine à 119 mètres est l’un des vestiges.

Elle est avec la presqu’île de la Caravelle, la partie la plus ancienne de la Martinique.

C’est une petite zone quasi désertique jonchée de blocs de jaspes polychrome, donnant au paysage un aspect lunaire contrastant avec la végétation luxuriante du reste de l’île.

photo-sainte-anne-savane-des-petrifications-martinique

savane-des-petrifications carte office nationale du tourisme

Le lieu doit son nom au fait que l’on y trouvait autrefois de nombreux troncs et branches d’arbres fossilisés, pétrifiés, témoins d’une activité hydrothermale importante. Mais les pillages ont fait disparaître ces vestiges géologiques. Aujourd’hui, la récolte de tout échantillon est interdite et la Savane est un site classé par le Parc Naturel Régional de La Martinique.

savane2

Le lieu est né suite à des épisodes volcaniques datant du miocène, il y a plusieurs millions d’années, bien avant celui de la montagne Pelée. Les projections de cendres et d’autres facteurs géologiques ont abouti à la silification des arbres autrefois abondants sur ce sol : poiriers pays, gaïacs, peu à peu dégagés par l’érosion, ainsi qu’à la forte présence de minéraux cristallisés sous formes d’agates, d’opales, de calcédoines et de jaspes (roches sédimentaires) jaune, rouge ou noir aujourd’hui disparus.

P1050371 (1)

La Savane n’attire plus aujourd’hui que les randonneurs et amoureux de marche leur offrant une ballade de 2 heures. Elle est traversé par un sentier qui fait partie de la fameuse randonnée de la « Trace des Caps ». le sentier débute à la rivière de l’Étang des Salines à côté de l’anse à Prunes et longe le littoral offrant de magnifiques points de vue sur la côte.

pont savane

Plus on avance, plus la végétation disparaît, plus la côte est découpée et le paysage aride. Il amène au lieu dit la « Pointe d’enfer » tant le vent y souffle fort, le relief un « no man’s land » martelé par de puissantes vagues venant frapper le pied de la falaise.

savane P1050354

la Pointe d’Enfer fait face à « la Table du Diable » un énorme rocher émergeant au large et sujet de bien des légendes locales. Plus loin on arrive à la plage de l’Anse Trabaud qui marque la fin de la Savane des Pétrifications.
table diable
Plus d’informations sur : http://www.guidemartinique.com
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This