Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Comment survivre au makrélage

Rédigé par

5.10.2015

Certains sont littéralement fan des cancans, c’est pour cette raison que  j’ai eu l’idée de ce petit guide afin de partager mes astuces pour survivre au makrelage. Et il y autant de makreles emoustillées que de ragots probables ou non. Il y a celles qui détournent des propos, celles qui inventent. Celles qui répandent aussi vite que leur ombre sans rien savoir, celles de type « il parait » qui sont plus prudentes. Entre autres… Une typologie de makrèles pourrait faire l’objet d’un autre article d’ailleurs (note pour plus tard !).

Voici quelques règles d’or qui pourraient être utiles pour survivre au makrélage.

Rien dit, rien vu, rien entendu !

Quand les makrèles parlent, ne dit mot, oublie tout, éloigne-toi. Si la discussion pique ta curiosité, écoute mais n’y participe pas. Même si tu sais, chut ! Sauf si tu as envie de te retrouver au cœur de la chose et de te voir attribuer la position de maitre cancan, pire de traitresse ! Sache que le simple fait de ta présence aux moments des faits, t’implique. Fuir est la meilleure chose à faire si tu tiens à ta réputation de personne intègre.

Attention aux hommes…

Les femmes ont la réputation d’adorer les commérages, mais les hommes ne sont pas derniers en la matière contrairement à ce que l’on pourrait croire. Et ce n’est pas un scoop, ils adorent parler des femmes. De leurs exploits sexuels véridiques ou non, ce qu’ils ont entendu à notre sujet, de leur réputation. Certains hommes sont eux aussi de vraies commères. Et ils sont tout aussi dangereux voire plus…

De l’importance de bien s’entourer

La manière dont tes fréquentations parlent des autres, est le reflet de la manière dont il pourrait parler à ton sujet. On a tous à dire ou à discuter au sujet des autres, l’important est surtout de les partager avec des gens de confiance. Attention à la copine qu’on adore, super bavarde ou qui gaffe sans même s’en rendre compte.

Faire fi de ce qui peut se dire sur toi

Que tu le veuilles ou non, ils parleront de toi, tôt ou tard. Tu as surement bien « d’autres chats à fouetter » et de toute façon, tu ne peux empêcher les gens de parler, et ce, que tu fasses bien ou mal. Fais ce que tu as faire, avance, reste discrète sur toi, ta vie et tes projets.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This