Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Comment limiter les kilos pendant les fêtes

Rédigé par

24.12.2015

Kilos, vous avez dit kilos ? Décembre est le mois de tous les dangers pour votre silhouette. Avec deux réveillons en l’espace d’une semaine, des invitations à gauche à droite, des bons plats traditionnels et de l’alcool à gogo, votre ligne prend souvent cher. Et on ne manque pas de vous le faire remarquer en janvier. Parce que la prise de kilos n’est pas inévitable et que vous pouvez très bien vous faire plaisir sans grossir, on vous donne quelques astuces pour ne pas sacrifier vos efforts et vos bonnes résolutions sur la table de fête.

Le sport arme fatale contre les kilos 

Sport contre les kilos/ Shutterstock

Sport contre les kilos/ Shutterstock


Pour celles qui sont déjà accro au sport, qui suivent un régime ou qui font simplement attention, vous pouvez être tentées de faire relâche en décembre. Non, non, non. Certes, il fait froid en métropole, mais vous pouvez pratiquer le sport en hiver. Pour celles qui vivent sous les tropiques, pas d’excuses. Voici des conseils d’expert pour tenir sa routine et faire attention à son alimentation, par Bedros Keuilian, coach sportif et fondateur de Fit Body Boot Camp.  Tout d’abord continuer vos séances de sport comme d’habitude. Il vaut mieux les raccourcir que ne pas les faire du tout. Profitez de la présence d’amis ou de proches pour vous motiver ou même les emmener faire une session avec vous. Si votre salle de sport est fermée pendant les vacances, entraînez-vous à la maison (corde à sauter, abdos, exercices au sol). Autorisez-vous un (ou plusieurs) « cheat meal » si vous suivez un régime précis.

Le sport et vous ça fait 2 ?

Les kilos sur la balance

Les kilos sur la balance/ Shutterstock


Vous n’aimez pas le sport et vous aimez manger ? C’est le cas de la majorité d’entre nous, on vous rassure. Sauf que pendant les fêtes, on confond souvent manger et se goinfrer, avec un résultat désastreux sur la balance après le retour à la normale. Pour éviter les kilos disgracieux, voici quelques conseils simples et de bon sens. Faites attention aux portions. Oui, c’est la fête, mais votre estomac n’a pas doublé de capacité,  donc mangez selon votre faim et écoutez votre corps. Quand il dit stop, c’est stop. Si vous comptez faire un bon repas, allez-y mollo sur l’apéritif (préférez les crudités aux feuilletés, toasts, pâtés et autres bombes caloriques). Attention au dessert, un bon sorbet vaut mieux qu’une bûche pâtissière ou gâteaux divers et variés. Enfin, même si vous n’aimez pas le sport, offrez-vous une balade en famille avant le repas. Sur la plage pour les chanceuses, ou dans la ville pour les autres. On ne vous promet pas de ne pas grossir, mais au moins vous limiterez les kilos.

L’alcool, piège à calories et kilos en trop

L'alcool un piège à kilos

L’alcool un piège à kilos/ Shutterstock


Un verre, deux verres, vous ne vous en rendez pas compte, mais vous cumulez les calories et les kilos. Donc l’alcool fait grossir, mais en plus il ouvre l’appétit et favorise le stockage des graisses. Les sucres de l’alcool sont brûlés avant les graisses du corps. L’alcool favorise le stockage des graisses, notamment autour du ventre (le bidon de bière ça vous dit quelque chose ?). Eh oui, vous ne le saviez peut-être pas, mais l’alcool contient beaucoup de sucres et de calories. Et qui dit calories dit kilos superflus. Si vous êtes plutôt boisson que gros gueuleton, voici des infos à prendre en compte.
10cl de champagne (environ une flûte) = 80 à 120 calories selon qu’il soit brut ou doux.
Une flûte de cidre = 30 calories.
Un verre de vin rouge ou blanc (15cl) = environ 110 calories. Rhum (4cl) = 154 calories
Bière (canette 33cl) = 178 calories
Et en couplant l’alcool avec du coca, des jus de fruits et/ ou du sirop (canne par exemple), vous ne faites qu’augmenter le tarif. Sans parler du fait que l’alcool est dangereux pour la santé. Si vous conduisez, soyez raisonnables ou restez dormir chez vos hôtes.

On laisse le chocolat aux enfants

Des kilos de chocolat

Des kilos de chocolat/ Shutterstock


A Noël et pendant toute la période des fêtes et des vacances, on a l’impression qu’il pleut des friandises. On vous offre du chocolat sans discontinuer, des promos alléchantes vous poussent à en acheter, vous finissez le réveillon autour d’une boîte de chocolat, bref, la tentation est grande. Ferrero Rocher, Schokobons, Mon chéri, Kinder Surpise, ils s’invitent à tous les repas et goûters de fêtes. C’est dur, on le sait, mais soyez raisonnables. Au-delà de 2 ou 3 chocolats, cachez la boîte ! Et puis laissez ça aux enfants qui savourent la magie de Noël et des fêtes et qui se dépensent pendant les vacances en courant partout avec les cousins, cousines ou les voisins. Et même avec eux, soyez vigilants. Veuillez à ce qu’ils se brossent bien les dents le soir, même s’ils veillent tard. Et passée une certaine heure, plus de friandises si vous ne voulez pas retrouver la maison à feu et à sang à cause de l’excitation provoquée par le sucre.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This