Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Bataille judiciaire pour la garde des enfants : Les 10 questions à se poser avant en cas de séparation

Rédigé par Christ-Laur Phillips

11.01.2017

Les séparations sont de plus en plus nombreuses malheureusement. certains pointeront l’insatiable besoin de consommer initier par notre société, arguant qu’à l’époque de nos parents : ils réparaient avant de jeter aux ordures…
 

Séparation : On va au tribunal ? 

D’autres mettront cela sur le compte de la dégradation du concept de « famille », avec des mères de plus en plus jeunes et pas forcément attachées au père de leur enfant…
Peut-être ont-ils raison, peut-être ont-ils tort. Mais quelque soit la raison de ces séparations, il n’en reste pas moins qu’elles sont parfois très douloureuses à gérer… Et encore plus quand on décide de faire appel à un avocat pour faire respecter ses choix…

Les questions qu’il faut se poser avant

Avant de contacter un avocat et vous embarquer dans une bataille judiciaire qui sera stressante et marquera à vie chacun des partis de cette triste affaire, calmez-vous et posez-vous ces 10 questions.
1. Dans quelles conditions s’est terminée votre relation avec le père/la mère de votre enfant ? Dans de bons termes ?
2. Etes-vous de la même religion que votre ex ?
3. Etes-vous d’accord sur le montant de la pensions mensuelle versée ?
4. Votre famille réside-t-elle près de vous ?
5. Votre ex et vous êtes-vous d’accord sur le partage du temps de garde ?
6. Votre ex et vous êtes déjà en couple avec une nouvelle personne ?
7. Etes-vous d’accord pour que votre ex quitte la ville avec l’enfant ?
8. Pouvez-vous vous mettre d’accord sur des modalités de visite pour vos parents  quand l’enfant est avec votre ex ?
9. Envisagez-vous de rester dans la ville dans laquelle vous habitez en ce moment ?
10. Etes-vous d’accord avec le temps passé chez mes grands-parents respectifs ?
Si la plupart de vos réponses sont positives, peut-être pourriez vous envisager de privilégier la communication au tribunal non ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This