Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Amy Schumer parodie Beyonce et ça ne passe pas du tout

Rédigé par

25.10.2016

On ne comprendra jamais pourquoi certains artistes jugent bon, ou pire, trouvent drôle de parodier des Noirs. La « cultural appropriation » a ses limites et Amy Schumer l’a compris à ses dépens, le week-end dernier.

Une parodie inutile

L’humoriste et comédienne de 35 ans s’est attaquée au Formation de Beyonce avec une parodie presque totalement white washée, pour assurer la promo de son film d’action comique qui a pour titre de travail Mother/ Daughter.
Dans sa parodie, Amy Schumer est vêtue d’une nuisette sale, est décoiffée et a le visage pas très clean, comme après avoir passé une nuit dans la jungle. C’est d’ailleurs dans un décor exotique rappelant une forêt peu accueillante que la comique se trémousse en compagnie de Goldie Hawn, sa partenaire dans le film.
Dans une autre séquence, on voit Amy Schumer en ville, peinant à danser comme Beyonce. Si elle n’a pas touché aux paroles, elle donne une version bien à elle de Formation et tourne presque ce titre sur l’empowerment féminin et la cause des noirs.  Ce clip censé être drôle met plutôt mal à l’aise et manque un peu de couleur, même si on note la présence de Wanda Sykes, une actrice lesbienne afro-américaine.
Ironie du sort, la vidéo a été publiée en exclu sur Tidal, la plateforme de téléchargement détenue par Jay Z. Si pour lui il s’agit d’un hommage, pour les fans de Beyonce et beaucoup d’autres, on tombe dans le racisme et le manque de respect.

Amy Schumer répond à la critique

Parmi les reproches qui sont faits à Amy Schumer, il a bien sûr celui de détourner des sujets graves mis en lumière par le clip de BEyonce. En effet, ce clip invite les femmes à relever la tête, s’affirmer et critique aussi les violences policières dont les Noirs sont victimes aux Etats-Unis. Il ne s’agit par d’une farce comme semble le penser l’humoriste blanche.
On lui reproche aussi d’avoir mis une majorité de figurants blancs dans cette parodie où les unes et les autres miment péniblement les pas de danse de Bey.
Agonie d’injures et très peinée, Amy Schumer a tenu à répondre quelque chose pour sa défense. En légende d’une photo d’elle nue, elle a écrit : « Merci pour la diffusion exclusive Tidal ! On s’est beaucoup amusé à faire ce tribute. Rien que de l’amour et des fans qui sont des sources d’inspiration les unes pour les autres. #plusfortesensemble. »


Le 25 octobre, dans une vidéo filmée depuis son lit et postée sur Instagram, sans dire de quoi elle parle (mais on s’en doute), les yeux humides, Amy Schumer déclare : « Je vais me coucher. Je voulais simplement dire – d’une je suis sobre, je n’ai pas bu- je suis fatiguée, j’ai beaucoup travaillé aujourd’hui… Je suis reconnaissante. Reconnaissante pour toute cette merde. Je suis heureuse d’être en vie à cet instant précis. Je vous souhaite une bonne nuit à vous aussi. »

Grateful
Une vidéo publiée par @amyschumer le


Sans maquillage, la tête dans les chaussettes, pas coiffée, Amy Schumer se la joue plus naturelle que jamais. Sera-ce suffisant pour faire passer la pilule ?
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This