Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Ce que vos cheveux disent de votre santé

Rédigé par

15.12.2016

Si une douleur récurrente sait vous alarmer ou une irruption de boutons vous font courir chez le dermatologue, vous ne faites pas toujours attention à votre chevelure. Et pourtant, vos cheveux vous parlent et savent vous dire quand vous allez mal. Voici 3 messages envoyés par vos cheveux  à prendre en compte sans tarder.

Vos cheveux cassent anormalement

Chute de cheveux/ A. Supawadee/ Shutterstock

Chute de cheveux/ A. Supawadee/ Shutterstock


Chez les femmes noires et métissées, les cheveux sont souvent un point sensible. Secs, ternes, cassants, ils passent par tous les états. Si vous remarquez que vous perdez beaucoup plus de cheveux que d’habitude et qu’ils sont plus secs et plus ternes, il est temps de vous inquiéter. Peut-être souffrez-vous de carence alimentaire, ou d’un symptôme plus grave. N’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Des cheveux blancs avant l’heure

Alors que vous êtes encore dans la force de l’âge, vous développez une poussée de cheveux blancs. Si une teinture peut remédier au problème, avoir des cheveux blancs très jeune peut surprendre. Mais pas de panique pour autant. Sachez que les cheveux blancs, c’est génétique. Doc, si votre mère a eu des cheveux blancs au même âge, pas de panique, en revanche, si vous remarquez des cheveux blancs bien avant l’heure, sachez que c’est peut-être à cause du stress.
Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire. Respirer, vous détendre et éradiquer la source de stress.

Un cuir chevelu squameux

Cheveux et psoriasis

Cheveux et psoriasis/ A. Popov/ Shutterstock


Attention, il ne faut pas confondre des pellicules rebelles et un cuir chevelu qui  se desquame très rapidement, qui gratte et qui devient inconfortable. En effet, si vous développez ces troubles, peut-être que vous souffrez de psoriasis. Cette maladie auto-immune qui n’a pas vraiment de traitement est due au stress.
Certains shampooings et des produits à base de corticoïdes peuvent vous soulager. N’hésitez pas à consulter un dermatologue.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This