Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Vaccination en Haïti, l'espoir grâce au programme Konte'm Mwen Konte

Rédigé par

27.09.2017

En août 2017, l’inauguration de la maternité de Léogâne apportait un nouvel espoir un terme de santé et de mortalité infantile en Haïti. Dans la foulée, on apprenait le lancement prochain du programme Konte’m Mwen Konte, un projet ambitieux.

Qu’est-ce que Konte’m Mwen Konte ?

Il s’agit d’un programme sociale qui a pour but de fournir à chaque nouveau-né haïtien un document d’identification unique et à vie. En Haïti, beaucoup d’enfants naissent encore dans l’anonymat et ne sont pas déclarés aux autorités. Certains n’ont pas de papier d’identité, ne sont pas scolarisés et ne sont pas soignés correctement.
L’ambition de Konte’m Mwen Konte est de recenser les nouveaux-nés, leur fournir un numéro d’identification national unique qui les suivra toute leur vie et de donner faire un acte de naissance aux enfants qui n’en ont pas. Alors qu’en France on a un numéro de sécurité social et des papiers administratifs, en Haïti, tout reste à faire.
Mais surtout, le grand défi du programme Konte’m Mwen Konte, c’est de faire vacciner les bébés et jeunes enfants en Haïti. En 2015, le taux de mortalité des moins de 5 ans était de 79 pour 1000. En 2012, le taux de couverture vaccinale pour la rougeole était de 58%, de 75% pour le BCG et seulement de 60% pour la 3e injection anti diphtérie, tétanos et coqueluche.

Opération vaccination à Bassin Bleue

Vaccination

Vaccination/ R. Mayer/ Shutterstock


C’est à Bassin Bleu (commune du département Nord-Ouest et de l’arrondissement de Port-de-Paix) qu’a eu lieu la première campagne de vaccination et d’identification Konte’m Mwen Konte. Pour l’occasion, Martine Moïse, Première dame de Haïti, était sur place. Elle était accompagnée de Wilson Fiévre, directeur de l’Office national d’identification (ONI) qui s’emploie à recenser les habitants. Avec ses équipes, il a renouvelé les Cartes d’identification nationale des habitants de Bassin Bleu et soigneusement enregistré ceux qui n’apparaissaient pas encore dans le registre national.
Les nouveau-nés et enfants en bas âge ont été vaccinés. L’opération, débutée le 26 septembre, doit se poursuivre dans les 3 sections communales de Bassin Bleu. Soit La Plate, Carreau-Datty et Hauts-des-Moustiques. A terme, les 10 départements de Haïti seront couvert par le programme et l’ensemble de la population identifié.
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This