Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Colonel Reyel : Le soldat de l'amour est de retour

Rédigé par

31.01.2017

BLAKE’S : Qu’as-tu fait durant toutes ces années d’absence ?
Colonel Reyel : J’ai pris un peu de recul par rapport à tout ce succès médiatique, me recentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire passer du temps avec ma famille, souffler et reprendre de l’inspiration, reprendre goût à la création musicale… J’avais besoin de ce temps-là, c’était une étape importante, nécessaire pour moi ! Donc voilà, les batteries sont rechargées et je n’ai jamais vraiment arrêté…

krys-colo

C’était justement ma question suivante : mais ça n’a pas été une traversée totale du désert vu que tu as de temps en temps sorti quelques singles. Pourquoi cette stratégie ?
Pour tout de même garder un lien avec mon public, avec mes fidèles, ceux qui ne m’ont jamais lâché, leur donner un peu de contenu qui passait par des featurings ou par des collaborations sur de compilations…
Quelles ont été les réactions de tes fans à ton retour ?
En fait j’avais besoin que tout le monde le sache ! Mes fans étaient au courant que j’allais revenir. Ils l’ont fait savoir au plus grand nombre et y compris à certains de mes détracteurs. Je les ai un peu titillés sur internet et les réseaux sociaux ce sont des outils que j’aime bien utiliser, notamment sur Twitter. Il fallait que je fasse savoir à tout le monde que j’étais de retour et ça a plutôt bien fonctionné. J’ai été en top Tweet France pendant pas mal de temps, sur Facebook aussi ça a pas mal réagi. Donc mon objectif a été atteint !
Le premier single que j’ai sorti a eu des réactions plutôt mitigées, puisque justement j’avais provoqué certains « rageux » qui s’en sont donnés à cœur joie pour me répondre te pour me faire savoir qu’eux aussi étaient de retour ! Mais à partir du 2e single je me suis adressé qu’à mes fans, laissant de côté les haineux. Je ne m’adresse plus à eux. Et là il n’y a que des bons retours et je suis plutôt confiant pour les prochains singles que l’on lancera par la suite !

img_4166

Comment vis-tu les critiques acharnées — très virulentes parfois ! – et gratuites de certaines personnes sur les réseaux sociaux à ton égard ? Mais de ce que tu me dis, tu as l’air d’avoir pris de la distance avec ça…
Ouiii, tu sais je suis un grand garçon ! Je viens de fêter mes 32 ans et souvent les attaques viennent d’adolescents ! J’ai été animateur de jeunes donc je sais comment ça se passe. Et il ne faut oublier non plus que j’ai moi-même été un grand chambreur quand j’étais ado, donc j’ai pas mal de recul par rapport à ça ! Et ça faisait aussi partie de la stratégie comme je te l’ai dit de les titiller un petit peu et ils sont rentrés dans le jeu…
Qu’est-ce que tu aimerais dire à tes fans à ce sujet et aux haineux ?
Juste leur dire que c’est que de la musique quoi ! Et c’est simple, si tu n’aimes pas, tu n’écoutes pas ! (rires !) Il y a un grand rappeur français qui disait ça il y a quelques années et je trouve qu’il a parfaitement raison. Moi je n’apprécie pas tous les artistes, je ne les écoute pas et je ne me prends pas la tête à les critiquer.
Tu étais un artiste incontournable, mais d’autres ont pris ta place dans le cœur de certains fans… Comment se passe ton retour dans le paysage musical national ?
C’est vrai que certains artistes ont surfé sur mon créneau musical. Il y a certains rappeurs aussi qui se sont mis à faire des titres plus dansants, plus pop, festifs, qui parlent aux filles, avec de l’auto-tune… Donc c’est vrai que quand je constate que certains surfent sur cette vague là, j’ai, humblement, l’impression d’avoir été un précurseur parce que moi j’ai fait ça il y a 5 ans. J’ai ouvert quand même une voix. Donc je me dis aussi que les gens sont prêts à entendre ce type de format, peut-être plus qu’il y a 5 ans. C’est pour ça que je te dis que je suis assez confiant pour la suite des événements.
Quelles différences y a-t-il entre le Colo de 2011 et celui de 2017 ? Quelle est ta nouvelle identité artistique ?
Il y en a pas mal ! (rires !) déjà le recul comme je te le disais, l’expérience : j’ai fait certaines erreurs dans le passé que je ne ferai plus aujourd’hui, notamment au niveau de choix de singles, de ma façon de communiquer, etc. Je pense être plus mûr dans ma façon de voir la musique, dans ma création au niveau des thèmes que j’aborde. Même au niveau de mon interprétation vocale. Ma voix n’est plus la même qu’avant. Il y a eu une évolution et du travail de fait. Je pense être beaucoup plus accompli aujourd’hui.

img_3919

Quel est on regard général sur la scène musicale actuelle ?
Pas mal de bonnes choses se font, mais c’est devenu encore plus difficile qu’il y a 4-5 ans car aujourd’hui il y a le Streaming qui est à prendre en compte et les ventes d’albums continuent de chuter. Et en même temps certains artistes à tirer leurs épingles du jeu. Internet est vraiment devenu un outil incontournable que ce soit pour se faire connaître ou garder un lien avec ses fans. On constate que certains artistes n’ont même plus besoin de radios pour exister, la donne a complètement changé. Je pense que c ’est une bonne chose le que les artistes puissent s’adresser directement à leur public, je pense que c’est pas plus mal !
Quels messages souhaites-tu délivrer à travers tes chansons ?
Des messages positifs, toujours ! Des messages qui peuvent paraître pour certains simplistes, « gnagnan », mais je pense que l’on a besoin de ça. Des messages de rassemblement, d’unité, d’amour… Le soldat de l’Amour est toujours là ! (rires)
Un de tes titres s’appelle « ce qu’il reste de moi ». Pour ceux qui ne l’ont pas encore écouté, que reste-t-il donc ? 
Dans le refrain de la chanson, je dis : « quand tu me regardes, dis-moi ce que tu vois ? J’aimerais savoir ce qu’il reste de moi ». Les morceaux de mon EP s’adressent à la fois à des filles, puisque je parle d’elles, de mes relations passées, mais ils s’adressent aussi à mon public. Donc je m’adresse à une fille, mais aussi à mon public. Et j’ai envie de savoir ce qu’il reste des moments que l’on a passés ensemble, que ce soit dans une discothèque, une rencontre en concert, en promo. Donc voilà ! De quoi est-ce que mon public se rappelle, quels souvenirs ils ont gardés de moi ?

colonel-reyel-ce-soir-ou-jamais-cover-ep-e1479836853944

Pourquoi avoir appelé ton EP « ce soir ou jamais » ?
Cet Ep est mon troisième projet. Le premier s’appelait « au rapport », le deuxième « soldat de l’amour » et c’est la première fois que le titre du projet tire son nom du titre d’une chanson. Je trouvais que ce titre collait bien au concept car c’est aussi une invitation !

Tu écris, compose, créé tes mélodies… Quelles sont tes sources d’inspiration ?
C’est ma vie personnelle, ce que je vis au quotidien… J’ai la chance et la malchance d’avoir une via amoureuse chaotique ! (rires !) Ça veut dire que j’ai toujours plein de choses à raconter ! Mais bon ! J’essaye de tirer du positif même dans le négatif, donc je m’en sers pour écrire mes chansons.
Le 10 décembre dernier, tu étais en concert à la boule noire. Comment t’y étais-tu préparé ? 
J’avais vraiment hâte d’y être. Ça faisait un moment que je n’étais pas monté sur scène pour un concert personnel sur Paris. J’ai toujours continué à faire de shows en discothèque en province, aux Antilles, etc. Mais là retrouver mon public parisien c’était fort ! La dernière fois c’était à l’Olympia et là ça a été de grandes retrouvailles ! On a passé un moment très convivial !
En général un EP annonce un album, pour quand devons-nous attendre le tien ?
Tout va s’enchaîner très vite ! J’ai été absent pas mal de temps, mais à partir de maintenant je suis dans les starting-blocs. Je suis remonté à bloc et l’album va suivre très prochainement. Courant 2017 vous aurez des nouvelles de de nouvel opus.
Quelles sont tes résolutions pour cette année 2017 ?
Je n’arrive jamais à les tenir ! (rires !) Par exemple, réussir à décrocher mon permis de conduire, ça serait bien ! (rires !)
Je te le souhaite alors ! Merci Colonel et bon courage pour la suite !
 

14183898_10153902248897759_7966087189123891562_n

https://www.facebook.com/colonelreyelofficiel/
https://www.youtube.com/user/colonelreyelofficiel

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This