Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Les signes qui montrent qu'on est à l'aise avec sa belle-famille- Partie 1

Rédigé par Christ-Laur Phillips

3.08.2016

 

Aime-moi, aime mon chien ! 

Et oui, à moins d’avoir jeté son dévolu sur une personne enfant unique et orpheline, ou entretenant des relations inexistantes ou mauvaises avec sa famille, on doit aussi faire une place à sa belle-famille qui, à terme, deviendra aussi notre famille…
Chez nous il y a une expression qui dit : « Aime-moi, aime mon chien ! »,  ce qui veut dire en substance que si on accepte une personne, on soit l’accepter avec tous ses bagages (dans la mesure du supportable bien entendu). Et si on a entendu maintes fois parler des relations tendues avec les belles-familles, il y en a qui ont de la chance et avec qui cela se passe très bien… Dieu merci !
Alors comment être sûre qu’entre la famille de boo et vous ça colle ? Voici des signes qui ne trompent pas !

S'entendre avec sa belle-famille, c'est le paradis !

S’entendre avec sa belle-famille, c’est le paradis !

Les signes d’entente

Vous pouvez dormir chez eux : il faut un minimum d’aisance pour dormir chez une personne. Si cela ne vous dérange pas de dormir chez belle-maman ou chez votre belle-soeur (je ne parle pas que du soir de Noël ou après le baptême du petit dernier hein !) c’est le courant passe.
Vous pouvez vous voir sans que votre moitié soit présente : Si vous pouvez vous passer de la présence de chéri pour aller dans votre belle-famille, c’est que oui, il n’y a pas de soucis.
Vous pouvez être en désaccord avec boo devant elle : Je ne vous parle pas de hurler et vous disputer avec doudou devant votre belle-famille ! Mais si vous êtes assez à l’aise pour ne pas ronger votre frein en cas de désaccord, c’est que vous pouvez être vous même en la présence de la belle-famille.
Vous pouvez vous taquiner : Même si leur avis vous importe, vous n’avez pas peur de leur jugement, ce qui vous rend libre de taquiner votre partenaire devant eux, et même de les taquiner dans une ambiance bon enfant…
A la semaine prochaine pour une autre partie de notre article.
 
 
 
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This