Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Saint-Valentin : Comment savoir si on est la personne toxique

Rédigé par Christ-Laur Phillips

14.02.2022

C’est la Saint-Valentin aujourd’hui et ce jour plus qu’aucun autre, on parle d’amour sur tous les tons. Certains sont en couple et heureux, d’autres sont en célibataires et heureux, ou alors le contraire. Car on peut être à deux et se sentir bien seul…

Mais alors que les interrogations sur l’état de nos relations nous préoccupe un peu plus en cette journée particulière, il serait peut-être de bon ton de s’interroger sur le rôle que nous jouons dans nos rapports avec les autres…

Et si la personne toxique c’était nous ?

Les termes « pervers narcissique » et « garce manipulatrice » sont très à la mode en ce moment, on les entend à tout bout de champs, à croire que nous sommes envahis par ces êtres malfaisants venus semés la discorde.

Mais si ces profils sont de plus en plus présents dans notre quotidien, personne ne s’amuserait à se désigner comme un(e) pervers(e).

Alors où sont ces personnes toxiques si personne ne reconnait en être une ?

Comment savoir si nous sommes la personne toxique ?

J’ai donc pensé à une technique pour savoir si nous sommes, ou pas, toxique… Partant tout de même du fait que nous le sommes tous un peu jusqu’à un certain point quand même…

Il vous suffit de bien analyser votre comportement, et vous demander si vous aimeriez que votre enfant ait un compagnon ayant le même fonctionnement que vous ?

Si c’est oui alors ça va ! Mais si honnêtement vous ne vous souhaiteriez pas à votre enfant, et bien des ajustements s’imposent…

Tout simplement !

Allez, bonne Saint-Valentin !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This