Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Le retour d'Eleeza R

Rédigé par

2.04.2018

Nous nous sommes vues il y a quelques mois, où tu nous parlais de ton album à venir, qui était comme ton bébé… Aujourd’hui, ça y est, il est là ! Comment s’est passé la grossesse et l’accouchement ? (Rires) Oui enfin il est là ! La grossesse s’est très bien passée, en toute discrétion quand même et je ne me suis pas mis la pression. Je me suis entourée de personnes avec qui j’avais déjà pas mal travaillé, dont j’aime le travail et de gens de confiance qui sont comme ma famille. Par exemple BabyCee est quelqu’un avec qui je bosse depuis des années et là sur mon album il a collaboré à la moitié des titres. J’ai une connexion particulière avec lui. Quand on est ensemble je suis très inspirée. Je voulais vraiment un album qui me ressemble sans m’égarer dans les phénomènes de mode. Ca a été des mois de travail mais différent parce que cette fois-ci j’étais productrice de mon album !
Cet album est autoproduit. Quels sont les avantages et les inconvénients à l’autoproduction ? Que tu peux réellement tout faire comme tu l’entends. Je ne pointe personne du doigt mais là tu peux vraiment intervenir sur tout, faire les choses comme toi tu en as envie. Bien évidemment tu demande conseil, mais le dernier mot c’est toujours toi qui l’a !  En inconvénient…et bien c’est que tu prends les choses très à cœur, donc il faut savoir aussi se contrôler, prendre du recul, se recentrer. Mais c’est vrai que tu prends les choses à cœur parce que tu n’as pas envie de te louper et que si tu rate tu seras la seule responsable… tu peux t’en prendre à personne d’autre après ! (rires !) Et puis tu ne veux pas non plus décevoir les personnes qui se sont investi avec toi dans ce projet. C’est une grande responsabilité aussi ! Tu as envie de ne décevoir personne !

Au fur et à mesure des titres se déroule, une histoire d’amour… Est-ce une expérience personnelle ? Pas tout l’album. C’est vrai qu’il y a des titres sur lesquels…pour que ton public puissent ressentir réellement que le morceau tu le vis, le mieux c’est que tu l’ais vécu…. Mais là l’histoire de l’album est très… farfelue quand même ! (rires !) Je n’ai pas pu vivre encore tout cela ! (rires !) Mais oui il y a des titres sur lesquels je me suis largement inspirée de ma vie comme « Exceptionnel », Lanmou nou » mais aussi des histoires que tu peux entendre autour de toi et qui te touche. J’avais envie de tenir les gens en haleine, c’est pour ça que j’ai inclus les interludes, des éléments où tu te demande « Mais qu’est-ce qui va se passer après ? » !

Paradis secret : que cache ce titre qui est aussi celui de la première chanson de l’album ? C’est l’histoire d’une personne qui vit une relation avec une autre personne mais qui se retrouve ne pas être exclusivement avec elle … Et ça arrive tellement ! J’entends tellement ce genre d’histoire que j’ai vraiment eu envie d’en parler ! Et cette personne vous fait des promesses que souvent on a la naïveté de croire et d’attendre alors que le temps passe et que rien n’évolue… Et je voulais montrer l’amour d’une autre façon. Soit on te dit que c’est magnifique, soit que ça fait souffrir.  Je voulais dire que l’on peut aimer mais d’une façon différente et se retrouver dans une situation pas facile, mais tout de même s’en contenter. Dans l’album ce que je dis c’est que même si je n’ai pas tout ce que je souhaiterais  je resterai  toujours ton paradis secret, je serai toujours là et je ne dirai jamais rien. Et beaucoup de personne se sentent concernées parce que j’ai reçu tellement de messages  me disant « j’ai vécu – ou je vis ce truc là »!

Peux-tu nous expliquer le visuel ? Que détient le coffret que tu tiens délicatement dans tes mains ? Si tu fais bien attention sur mon album précédent, « les délices d’Eleeza », j’avais aussi une boite mais de bonbons et chacun de mes titres étaient une friandise en fait. Pour Paradis secret j’ai voulu partir sur le même concept. Chacun des titres de l’album est un épisode de l’histoire et est un secret. D’ailleurs je ne sais pas si tu as fais attention mais je n’avais pas non plus communiqué sur la date de mon album… La stratégie a été de dévoiler cette photo de la boite fermée qui au fur et à mesure des jours s’ouvrait jusqu’au moment ou on va ma main sortir de la boite, une clé. Et c’est cette clé finalement qui ouvre les portes du paradis secret et dans ce paradis secret tu découvre donc le déroulé de toute l’histoire… Et cette clé je l’ai aussi dans le clip de Paradis secret et on la retrouvera aussi dans les clips suivants…

Ton album parle d’amour ! D’amour de l’autre (que ce soit amour ou amitié) mais aussi de soi-même après une déception, une rupture, une séparation… Pourquoi est-ce un point et un message important à faire passer à tes fans ? Parce que j’ai vu trop souvent des  personnes qui après une déception -peu importe sa nature – se morfondent sur leur sort et ne se relèvent pas ! ca m’est arrivé à moi-même ! De te trouver tous les défauts du monde, te reprocher tout et n’importe quoi, de t’accabler… Et là j’ai voulu faire comprendre à mon public que non ! Il faut se motiver, il faut avancer et il y aura forcement mieux après. Et toi-même tu dois te convaincre qu’il y a mieux après, parce que sinon tu peux passer à côté ! Et c’est le même discours que je tiens à mes amis qui vivent des choses pas facile, je  leur rappelle qu’il ne faut jamais  blâmer une contrariété. Si une chose s’est passée comme ça c’est qu’elle devait arriver comme cela. On n’a pas tous des caractères qui font que tout de suite on se relève et on passe à autre chose, mais il faut encourager les gens à se relever. On est maitre de notre vie !
D’ailleurs quels messages leur délivres-tu à travers cet album ? L’importance de l’amitié. Je ne suis pas pour la quantité, mais entourons-nous peu, entourons-nous bien ! En tant qu’artiste je connais beaucoup de monde, je suis très sociable. Mais dans mon paradis secret à moi, je n’y fait pas entrer n’importe qui ! Parce que tout simplement tout le monde ne te veut pas du bien et que les amis que tu connais de longue date s’avère être la famille que tu choisis finalement ! Euridee’s par exemple qui a fait un duo sur l’album avec moi est ma meilleure amie dans la vie ! On est amies depuis la 6ème, on grandit ensemble, on habitait à côté. Dans l’interlude c’est elle que j’appelle !

Mayla Kusk, Euridee’s (sur That’s the way), Clayton Hamilton (sur Sweet & Nice), Deedeekow (sur Ya R) … Peux-tu nous expliquer le choix de tes featurings sur ces morceaux en particulier ? Un duo aussi qui me tenait particulièrement à cœur est celui avec mon petit frère Deedeekow. Ca faisait un moment que l’on se disait qu’il fallait que l’on fasse un titre ensemble ! Du coup on a sollicité d’autres membres de la famille et mes 2 frères et mon père l’on écrit ! Moi j’interprète, pour une fois que je peux me débarrasser de l’écriture ! (rires !) J’aime beaucoup le message de ce titre qui explique que l’on reste ceux que l’on est et on dit bye bye aux hypocrites, fausses personnes. On en veut que des choses positives autour de nous ! C’est pour ça aussi qu’il arrive à la fin de l’album pour dire au revoir à toutes ces choses-là, ces contrariétés.
Mayla Kush est une artiste qui écrit beaucoup pour les autres. Et elle avait tellement son propre univers  que je lui ai proposé de chanter ensemble. Ce n’était pas prévu mais on était tellement dans une bonne vibe quand on était en studio que pour moi il fallait qu’on le fasse à 2.

 Quel titre préfères-tu ? Pourquoi ? (rires !) Là tu me pose une colle car comme tu l’as dit c’est mon premier bébé ! (rires !) Mais je te dirai « Paradis secret » car depuis le début c’est celui-là que j’avais décidé de sortir en premier. Parce que… Je ne sais pas… Quand je l’ai écrit j’ai été vraiment inspirée, je l’avais déjà tellement imaginé avec tel riff, tel chœur…
Après arrive « Kè mwen », un titre que mon père et mon frère m’ont écrit et j’adore l’interprétation que j’ai dessus. J’ai l’impression de l’avoir enregistré avec plus d’amour que le reste parce que j’étais touché de voir ce que mon père et mon frère avaient fait pour moi…
Merci  Eleeza ! Bon courage et à bientôt

Facebook

YouTube

Paradis secrets

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This