Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Je rentre au pays : Journal d’une fille bien #optiontchiiip. Partie 42

Rédigé par Christ-Laur Phillips

9.07.2016

Semaine 42 

Je suis rentrée au pays depuis près d’une année et, comme chaque semaine, je vous raconte ma nouvelle vie et mes nouvelles habitudes. La plus appréciée étant la sieste !

C’est l’heure de la sieste 

Quand j’étais à Paris, j’avais des journées à rallonge qui n’était interrompues, dans le meilleur des cas, que par des pauses déjeuner de 30 minutes.
Ici, la tendance est toute autre et souvent, quand on fait deux séances, on a le temps de s’accorder quelques minutes de répit dans la fraîcheur de sa chambre climatisée. Ce moment hors du temps est divin, même si j’ai longtemps lutté contre.
En effet, quand je suis arrivée au pays, confrontée à cette habitude, j’ai freiné des deux pieds et dénoncé cette petite pause diurne. Car dans mon esprit de petite parisienne pressée, il s’agissait d’une perte précieuse de temps et d’un motif de fatigue supplémentaire.
Ce que je ne savais pas encore, c’est qu’ici on ne court pas après le temps, on le prend, on en profite, on en savoure le goût. On prend le temps de rire, on prend le temps de partager, on prend le temps de se reposer….
Ici, aux heures les plus chaudes de la journée il ne sert à rien de rester transpirer pour finir vanné à 15 heures. Les rues sont désertes et les devantures de magasins baissées, le soleil dardant des rayons implacables sur les pauvres malheureux qui ne respecteraient pas cette trêve quotidienne.
Les plus malins ont compris qu’ici, on fait une pause, on déjeune, on prend une douche, on se pose et on peut repartir en pleine forme pour de nouvelles heures de travail.
La sieste est donc un rituel que j’accueille désormais bras ouverts et paupières closes…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This