Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Rebecca Marival : "J'ai une capacité à me retrouver sur les bons coups"

Rédigé par Christ-Laur Phillips

6.05.2016

Dans un précédent article, nous vous avons présenté Rebecca Marival, une attachée de presse pas comme les autres qui donne le LA dans l’univers de la musique caribéenne.
Découvrez ses confidences sur son métier d’attachée de presse :

Blake’s : Est-ce difficile pour une femme de l’exercer ?

Rebecca Marival : C’est particulier … Mais ce que l’on pourrait trouver difficile et insurmontable aide justement à se surpasser. Il serait trop long de raconter certaines choses ou de relater chaque fois que je me suis sentie lésée parce que je suis une femme ou chaque fois que je me suis sentie victime de harcèlement ou de misogynie aigüe … Disons que oui c’est difficile mais ce qui ne tue pas rend plus fort et avec une quinzaine d’années d’expériences, j’ai envie d’aller encore plus loin. Que ça plaise ou pas aux hommes 😉

Rebecca Marival et Jocelyne Beroard

Rebecca Marival et Jocelyne Beroard

Blake’s :Quels sont les inconvénients d’un tel métier ?

Rebecca Marival : Les inconvénients ne viennent pas du métier mais des personnes avec qui on doit collaborer au quotidien. Il y a ces personnes avec qui tout se passe bien parce que le feeling est là et que les relations évoluent naturellement mais il y a aussi ces personnes que l’on ne peut supporter à cause d’une incompatibilité de caractères. Dans la vie de tous les jours il est déjà compliqué de devoir composer avec les humeurs de chacun donc dans le milieu du show-business qui est finalement un petit microcosme , cela paraît bien plus insurmontable. Mais la passion l’emporte souvent sur les mauvaises vibes.

J’adore être débordée, en train de préparer des événements ou de faire des plans de com et plans promo pour les artistes avec lesquels je travaille.

Pour ma part je dors peu, je réfléchis tout le temps mais l’adrénaline il n’y a rien de mieux!  Je suis aussi quelqu’un de terrain , j’ai le contact facile et j’accorde une grande importance à l’accompagnement et à l’encadrement des artistes lors de leurs interviews médias… Ce qui vient après la prise de contact par mail ou par téléphone…

Rebecca Marival

Rebecca Marival

Blake’s : De quels artistes est composé ton portefeuille ?

Rebecca Marival : Actuellement je travaille essentiellement avec des artistes comme Yoan, Tony Chasseur, Bridjahting, Warren, Lynnsha, Jim Rama, Victor O, Lylah, Kimsé,Jade, T and S, etc et je collabore avec des labels de musique et des structures d’événementiel.

Blake’s :Quelles qualités doit avoir une femme dans ton corps de métier ?

Rebecca Marival : Une femme doit être déterminée et travailleuse.Elle doit savoir user de sa douceur, de son charme tout en sachant rester intègre et ferme. Il ne faut non plus pas trop se laisser submerger par ses émotions. Une femme se doit d’être authentique et professionnelle pour résumer…

Rebecca Marival et Eve

Rebecca Marival et Eve

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This