Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Lupita Nyong'o radieuse en Une de Vogue

Rédigé par

17.09.2016

Lupia Nyo,g’o a le vent en poupe. L’actrice oscarisée pour son rôle dans 12 Years a Slave fait la Une du prestigieux magazine Vogue et a eu droit à un shooting de haut vol. Zoom sur ses looks.

Lupita, princesse africaine

C’est sur ses terres, au Kenya (bien qu’elle soit née au Mexique), que Lupita Nyong’o a posé devant l’objectif de Mario Testino pour une série de photos colorées et éclatantes que l’on retrouve dans le Vogue US du mois d’octobre.
L’actrice de 33 ans a revêtu des tenues de créateurs, colorées et originales qui lui vont à ravir. Sur la couverture, Lupita Nyong’o porte une robe Chanel multicolore à manches courtes.

I shared my home with @VogueMagazine so they could share my home with you. #LinkInBio for more. @QueenOfKatweMovie

Une photo publiée par Lupita Nyong’o (@lupitanyongo) le


Côté accessoires, la sublime actrice porte des boucles d’oreilles pendantes Cathy Waterman et un turban.
Sur un autre cliché, on voit Lupita Nyong’o en train de danser avec des femmes du peuple Luo, dans l’ouest du Kenya. Ce cliché a été pris plus exactement à Kit Mikayi, dans le comté de Kisumu.

I shared my home with @VogueMagazine so they could share my home with you. #LinkInBio for more. @QueenOfKatweMovie
Une photo publiée par Lupita Nyong’o (@lupitanyongo) le


Elle porte une robe en filaments colorés semblables aux ornements des femmes du village. Cette incroyable robe est signée Roberto Cavalli. Lupita la porte avec un turban, des boucles d’oreilles Cara Croninger et des bracelets dorés Roxanne Assoulin.
Enfin, sur une autre cliché, sans doute le plus émouvant de la série, on voit Lupita en compagnie de sa grand-mère âgée de 96 ans. Pour ces retrouvailles, Lupita porte un manteau en soie Duro Oluwo (un designer nigérian), un bandeau de la marque Cult Gaia et des boucles oreilles Walt Cassidy.


On adore chacune des tenues de Lupita Nyong’o, une actrice rafraîchissante et fière de ses origines.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This