Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Kylie Jenner remise en place par Amandla Stenberg après s'être affichée avec des nattes collées, elle dit non à la "cultural appropriation"

Rédigé par

13.07.2015

Kylie Jenner est la petite dernière de la famille Kardashian-Jenner. La jeune femme de bientôt 18 ans s’adore et passe son temps à faire des selfies sur son compte Instagram. Si il y a quelques mois elle s’était fait reprendre en publiant une photo d’elle avec la peau noire à paillettes, cette fois-ci, on lui reproche d’avoir publié une photo d’elle arborant des « cornrows » à savoir des nattes collées, le 12 juillet dernier. Sans doute attirée par la culture noire américaine, l’adolescente qui sort avec le rappeur Tyga, a surgonglé ses lèvres, se maquille à haute dose au point d’avoir l’air d’une autre catégorie ethnique que la sienne et qui aime le bling, n’a pas été épargnée par une certaine Amandla Stenberg. Cette actrice métisse dont la mère est afro-américaine et le père danois, n’a pas du tout validé cette « cultural appropriation » et n’a pas manqué de le faire savoir à Kylie Jenner.

Instagram@kyliejenner

Instagram@kyliejenner


En commentaire de la photo de la petite soeur de Kim Kardashian, Amandla Stenberg a répondu à un internaute et a écrit : « Quand tu t’appropries les traits et la culture noire mais oublie d’utiliser ta position de pouvoir pour aider les Noirs Américains en attirant l’attention sur tes perruques plutôt que sur la brutalité policière ou le racisme #whitegirlsdoitbetter« .
Piquée, Kylie Jenner n’a pas manqué de répondre à sa détractrice en lui conseillant d’aller traîner avec Jaden Smith. Vous vous demandez ce que le fils de Will Smith vient faire dans cette affaire ? Eh bien figurez-vous que le jeune homme est l’ex de Kylie Jenner et qu’il a emmené la belle Amandla Stenberg à son bal de promo cet été. Y aurait-il de la jalousie dans l’air ?
Toujours est-il que du haut de ses 16 ans, Amandla Stenberg est très concernée par le sort des Noirs aux Etats-Unis et n’hésite pas à prendre position chaque fois qu’elle le juge nécessaire. En avril 2015, elle apparait dans une vidéo reprise par Hype Hair Magazine où elle explique que l’appropriation de la culture noire au détriment des Noirs eux-même n’est pas un fait nouveau. Cette vidéo a été tournée comme devoir pour l’un de ses cours d’histoire. Dans cette  vidéo de 4min29s, la jeune femme explique que la culture noire est devenue populaire grâce au rap et certaines stars noires qui se sont montrées sur le tapis rouge ou dans des clips avec des nattes collées par exemple, ce qui a ensuite été repris par des stars blanches qui ont compris que la culture noire était un génial outil marketing. Amandla Stenberg pointe du doigt Christina Aguilera, Fergie qui ont un temps porté des nattes collées ou encore Madonna qui a mis un grill, histoire de se rendre plus « cool » et de s’attirer un nouveau public. De nos jours, on voit beaucoup de personnalités blanches porter des nattes collées (Kylie et Kendall Jenner, Riff Raff, James Franco, Katy Perry) en en faisait un look « urbain cool » alors qu’à la base, chez les Noirs, les nattes collées sont un « projective hairstyle », une coiffure protectrice pour dormir, protéger ses cheveux l’hiver ou garder ses cheveux naturels.

Amandla Stenberg en croisade contre la « cultural appropriation »


On peut être d’accord avec Amandla Stenberg qui reproche à Kylie Jenner (et bien d’autres) d’utiliser des codes culturels qui ne sont pas les siens, mais d’un autre côté, est-ce que le grill, les nattes collées, les grosses chaînes en or, les baggy et le twerk sont l’apanage des Noirs ? Les Afro-Américains et les Noirs à travers le monde doivent refuser cette étiquette d’entertainers et de gentils zouaves qu’on leur colle en permanence et montrer qu’ils sont aussi des gens éduqués, propres sur eux qui ne viennent pas forcément du ghetto et n’en valident pas toujours les codes, si tant est qu’il y ait un « code du ghetto ».
Etes-vous d’accord avec Amandla Stenberg sur le problème de la « cultural appropriation » ou pensez-vous qu’elle s’est un peu trop emportée ?

Logo BLAKE'S Retina A lire aussi Amandla Stenberg ou l’Afro Power

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This