Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Journée créole : quelles origines ?

Rédigé par Nadine Dupervil

26.10.2019

Le 28 octobre est une journée de fête pour les quelques 10 millions de personnes à travers le monde qui parlent le créole.
Vous ne le savez peut-être pas, mais la Journée Internationale de la langue et de la culture créole a 36 ans. Retour sur les origines de cette journée dédiée à une langue aux multiples facettes.

Histoire de la Journée créole

Cette journée est née de l’envie d’amoureux de la langue créole de la promouvoir,la diffuser, la mettre en valeur et empêcher son extinction.
Tout commence en 1989, aux Seychelles, île paradisiaque qui possède son propre créole. Un colloque international des études créoles rassemble des spécialistes de la langue créole. De là naît une réflexion et une volonté de mettre en lumière le créole, langue maltraitée et mal vue des années durant, notamment aux Antilles.
En 1981, des scientifiques de langue créole cherchent des solutions pour redonner ses lettres de noblesse à cette langue si riche et si singulière. Ils cheminent sous le thème « un créole, des créoles, continuité et créativité dans le monde créole ».
Le 28 octobre 1981, rebelote cette fois à Vieux-Port à Sainte-Lucie, où les chercheurs en langues créole se regroupent sous la bannière Bannzil Kreyol.
L’année suivante, la première semaine créole est lancée aux Seychelles et en 1983, naît la première Journée Internationale du créole. Cette date est retenue dans le monde créolophone pour mettre en avant et célébrer cette langue partagée par plus de 10 millions de personnes à travers le monde.

Le créole, une langue unique

Le créole est un mélange de plusieurs langues comme le français, l’anglais, l’espagnol, le portugais et des langues africaines. Il voit le jour au XVIIe siècle, à la période de l’esclavage.
Il permettait aux hommes et femmes victimes de la traite négrière de se parler et de se comprendre sans inclure les maîtres.
Le créole avec une base française est parlé en Haïti, Louisiane, Guadeloupe, la Dominique, Martinique, Guyane, Sainte-Lucie, Trinidad, aux Saintes, à la Réunion, l’Ile Maurice, les Iles Rodrigues, les Seychelles, et Chagos (une île proche de Maurice et des Seychelles).
Depuis 1999, le créole est reconnu comme langue régionale grâce à une charte européenne. Depuis les années 2000, il est enseigné à la fac et dans certains lycées et bénéficie d’un diplôme, le Capès.
Le créole est reconnu comme langue officielle en Haïti depuis 1987, aux Seychelles. En Guadeloupe, Martinique, Ile de la Réunion ou Guyane, le français est la seule langue officielle reconnue.
Pour le faire vivre et afficher fièrement nos racines, parler et apprendre le créole aux jeunes générations est essentiel. Le 28 octobre, c’est avec fierté que nous célébrerons la langue de nos parents et grands-parents.
 
 

 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This