Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Je rentre au pays : Journal d’une fille bien #optiontchiiip. Partie 47

Rédigé par Christ-Laur Phillips

13.08.2016

Semaine 47

Rentrée au pays depuis plusieurs mois j’évolue dans mon nouveau chez moi avec ses bonnes et ses mauvaises surprises. Je vous raconte mon quotidien en espérant qu’il vous divertisse un peu dans le meilleurs des cas. Et dans la catégorie bonnes surprises, j’ai nommé « les soins à la personne… » Oui, oui !

Manucure, pédicure, soins à la pelle

Si à Paris, les femmes sont considérées comme élégantes et soignées, au pays, il faut bien le dire, la plupart d’entre elles sont bi-cho-nnées !
Ca ne coute pas plus cher de se faire faire des manucures et pédicures, de se faire coiffer et épiler… Et souvent, notre fée de la beauté se déplace à domicile afin de nous sublimer en un tour de main, un service sur-mesure qui bien plus cher à Paris !
Résultat, la concurrence est rude et il est très fréquent de voir les femmes parader avec des ongles et des orteils à motifs divers et variés, parfaitement assortis aux sourcils épilés et à leur tenue du jour… Inutile de préciser que pour se laisser aller au pays,  il faut le vouloir !
En effet, les prix sont attractifs et l’offre si nombreuse qu’on a l’embarras du choix. Les femmes prennent soin de leur personne, elles travaillent dur et ne se privent pas des menus plaisirs offerts par une mise en beauté, surtout quand on sait à quel point la concurrence est rude afin de plaire aux mâles…
Mais je me plais à croire que ce n’est pas la seule raison de ces soins hebdomadaires et ciblés, que les femmes de mon pays veulent avant tout, se plaire à elles-même !
J’ai moi même cédé à la tentation et il faut bien l’avouer, cela fait un bien fou d’être impeccable jusqu’aux orteils…
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This