Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Haïti : Bilan du passage de l'ouragan Matthew

Rédigé par

6.10.2016

Les 2 et 3 octobre, l’ouragan Matthew s’est abattu sur Haïti avant de poursuivre sa route dévastatrice vers Cuba et la Floride. Haïti déjà durement touchée par un séisme en 2010, n’avait pas besoin de ça.

Un bilan « léger » mais de gros dégâts pour l’ouragan Matthew

Le 5 octobre au soir, le bilan, pour l’instant provisoire faisait état de 23 morts et 3 personnes portées disparues. Il faut néanmoins s’attendre à un bilan malheureusement plus lourd étant donné que les recensements sont difficiles en Haïti. Selon Le Point, citant l’AFP, Edgar Célestin, porte-parole de la protection civile en Haïti, a déclaré : « Ces chiffres de 23 morts et 3 disparus ne comptabilisent pas encore les données pour le département de la Grande Anse« .
Grande Anse est un département situé sur la péninsule de Tiburon, dans le sud-ouest d’Haïti. Cette région a été durement touchée par l’ouragan Matthew et hier soir, seule la ville de Jérémie a pu être contactée.
Le président provisoire, Jocelerme Privert, a effectué un survol du grand sud haïtien, accompagné de l’ambassadeur américain Peter Mulrean et de la directrice de la protection civile Alta Jean-Baptiste, afin de se rendre compte de l’étendue des dégâts. Il dresse un bilan terrifiant et a déclaré dans un communiqué le 5 octobre au soir : « Jérémie, les Cayes, Port-Salut, Petite-Rivière de Nippes, Dame Marie, entre autres, nécessitent toutes des interventions sans délai. »

Le Sud du pays isolé

Comme nous vous l’indiquons, le bilan risque de s’alourdir étant donné que le sud du pays est le plus touché et est à l’heure actuelle coupé du reste du pays. En effet, le seul pont reliant Port-au-Prince, la capitale, à la péninsule sud s’est effondré le 4 octobre sous la violence de la tempête.
La montée des eaux maritimes, les plus diluviennes et les inondations ont eu raison du pont. Edgar Célestin a expliqué : « La route nationale nº 2 est coupée à hauteur de Petit-Goave après l’effondrement du pont La Digue ».
21 000 personnes ont été évacuées dans des abris de fortune, 2 000 maisons et 10 écoles sont ravagées. Et les conditions climatiques et sanitaires ont permis au choléra, contre lequel Haïti lutte sans relâche, de resurgir. 8 cas ont pour l’instant été dénombrés.
Les prochaines 24h sont décisives dans l’établissement d’un nouveau bilan que l’on souhaite le plus léger possible.

Les élections présidentielles reportées à cause de Matthew

Déjà reportées à maintes reprises, les élections présidentielles (et législatives) n’auront pas lieu dimanche 9 octobre comme prévu initialement. En effet, à cause de l’ouragan Matthew et de l’état de dévastation d’une partie du pays, l’élection du nouveau président d’Haïti attendra. C’est le Conseil électoral provisoire qui a fait cette annonce qui tombe sous le sens.
Le 12 octobre, une réunion doit avoir lieu afin de fixer une nouvelle date. Le peuple haïtien attend depuis un an d’aller aux urnes depuis longtemps maintenant, afin d’élire le successeur de Michel Martelly.
 
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This