Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Gérer ses baby mama, la méthode Diddy

Rédigé par

20.01.2018

Il est de plus en plus commun pour un homme d’être séparé de la mère de son ou ses enfants. Il n’est pas rare non plus qu’il ait plusieurs baby mama dans la nature.  Comment gérer cette situation et où placer sa nouvelle compagne dans ce joyeux bordel ? Question à 100 000 euros.
Le rappeur Diddy, père de 6 enfants avec 3 baby mama et actuellement en couple avec Cassie, donne la clé de l’entente entre toutes ses ex.

La famille avant tout

Avant la rupture, les disputes et les batailles pour la pension, il y a eu de l’amour et de la compréhension. C’est de cet amour que sont nés vos enfants et il ne faut pas l’oublier. L’enfant n’a pas à payer ou subir les erreurs et les choix de ses parents.
Et quand l’homme se trouve une nouvelle compagne, il reste responsable de sa précédente famille, de ses enfants et de leur avenir.
Mieux vaut garder en mémoire que la nouvelle relation rencontrera tôt ou tard les enfants et leur mère. Il revient à Monsieur de leur faciliter la tâche, de leur donner chacune leur place, de communiquer et faire le lien pour éviter le drama.
Diddy l’a compris et a fait en sorte que ses 3 baby mama s’entendent entre elles, et avec Cassie, sa compagne actuelle. Lassé des non-dits, il a tenu une grande réunion de famille où il a donné la conduite à suivre. Après tout, il est père et ses enfants sont tous frères et soeurs, alors pourquoi se faire du mal ?
En interview dans l’émission The Breakfast Club, il a déclaré : « Il faut prendre soin de tout le monde. Si tout le monde est heureux et que vous prenez soin d’eux et que vous les respectez, alors vous pouvez faire une réunion de famille comme moi j’ai fait. »
« C’est arrivé l’année dernière avec tout le monde, toute la tribu. Il faut envisager sa famille comme une tribu si vous avez plusieurs baby mama. Faire des différences et des séparations pèse sur la famille en tant qu’entité. On est tous dans le même bateau. Donc, il vaut mieux trouver une manière de coexister, et ils s’entendent bien. Dans cette réunion de famille, il n’y avait pas de confrontation ou d’opposition. On a simplement mis les choses au clair. Il n’y a pas eu de problème entre elles, car tout le monde est respectueux en tant que femme. De base, ce ne sont pas des femmes à histoire. »
Comme quoi une simple réunion de famille permet parfois de désamorcer bien des choses.
Certes, tout le monde n’a pas les millions de Diddy, mais entretenir ses enfants, leurs mères ou du moins faire de son mieux est tout de même la moindre des choses. Cela évitera en plus les jalousies et les reproches une fois les enfants grands.

La difficile place de la nouvelle 

Être en couple avec un homme qui a des enfants, n’est pas de tout repos. Et la nouvelle compagne en sait quelque chose.
C’est elle qui essuie les plâtres des précédentes relations et en prend plein la figure. Elle doit non seulement affronter les ex pas toujours commodes, mais aussi faire de son mieux quand le ou les enfants débarquent à la maison.
Illégitime ou yeux de tous (les ex, les enfants, la belle-famille, etc.), elle doit batailler pour se faire une place. Une place d’autant plus difficile à asseoir quand contrairement aux ex, elle n’a pas d’enfant avec son Jules.
Aux yeux des baby mama, la remplaçante peut paraître moins importante et être encore moins prise au sérieux. Au choix elle ne peut pas comprendre le lien qu’elles ont avec le père car elle n’a pas d’enfant de lui. Ou alors elles s’imaginent que leur baby daddy aime moins leur rivale, car à elle il n’a pas fait d’enfant. On en passe et des meilleurs.
C’est là que la nouvelle compagne a sa carte à jouer. Avant de se précipiter à faire un enfant et devenir une énième baby mama, elle fait bien de construire sa relation sur du solide. Eh oui, on ne fait pas un enfant pour sécuriser sa relation, clouer le bec des ex ou se donner un statut.
En y allant lentement, mais sûrement et ne reproduisant pas le même schéma, elle s’évite bien des galères. Et qui sait, plus que baby mama, elle deviendra peut-être bride-to-be.
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This