Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Kassav : Interview Exclusive- Partie 1 : "Le zouk a tellement de papas et mamans !"

Rédigé par

21.05.2016

Blake’s : Le groupe s’est formé en 1979, donc vous décomptez pas loin de 40 ans de carrière. Et vous n’avez pas ménagé vos efforts pour aller rencontrer votre public autour de la planète. (Angola, Cote d’ivoire, Mali, Maroc, Cap Vert, Curaçao, Aruba, Colombie, Brésil, Usa, Canada, Japon, Russie, Portugal, Italie, Suisse, Pays Bas…). Est-ce que vous vous sentez fatigués ?
Jocelyne Beroard: (rires !) « Quand on descend de l’avion, oui, sans avoir dormi, oui, on est fatigués comme tout le monde ! Maintenant je crois que si on était vraiment fatigués on aurait arrêté depuis longtemps ! »
Blake’s :  êtes avec les Gipsy King et les Dafts Punk, l’un des groupes français les plus connus à travers le monde. Vous êtes sans conteste le porte drapeau de la musique caribéenne, est ce que, par extension vous portez aussi les couleurs de la musique française ?
Jacob Devarieux : Par la force des choses n’est-ce pas ! Nous avons tous le passeport français, donc nous sommes sensés être un groupe français, à moins qu’un groupe français c’est autre chose que d’avoir un passeport français ! Personne ne nous l’a jamais dit clairement, en France en tout cas.

En dehors de la France on est un groupe français, mais en France….

Jocelyne : Je crois que la France n’a pas réglé tous ces problèmes ! En France j’ai l’impression qu’ils n’ont pas tous compris qu’il y avait des Français ailleurs ! Et j’ai pas envie de me battre pour être reconnu à ce titre !
Blake’s : Vous êtes les pères du Zouk, quels sont les traits de caractères de votre enfant ?
Jocelyne Beroard : Ca dépend, moi je suis la mère (rires !) quels sont les traits de caractère de ton enfant Jacob ?
Jacob Devarieux : comme tous les enfants il est turbulent, il faut le rappeler à l’ordre.
Jocelyne : Moi je trouve qu’il est persévérant, qu’il est guerrier parce que dans ce monde…  Et qu’est-ce qu’il à comme papas et mamans !!! Parce que le nombre de personnes qui revendiquent sa création !!! J’ai entendu que le zouk venait du Cap vert, de l’île de la Dominique, d’Haïti. Il y a des gens même qui ont même fait de grandes déclarations disant qu’ils ont créé le zouk, mais ça n’a rien à voir avec le zouk de Kassav’ ! Donc bon, je trouve que cet enfant à beaucoup de courage!!! (Rires !)

Kassav_Olympia_copyright JimiKelly_035

Blake’s : Quel est selon vous l’ingrédient prédominant qui a fait de Kassav’ un groupe culte ?
Jacob : Le casting ! Ce n’est pas du hasard ! On n’a pas pris des gens qu’on connaissait, des cousins, de la famille. Il y avait le fait que ce soit des musiciens chacun avec sa spécialité mais il y a eu d’autres critères qui ont fait que l’on a choisi ceux-là et pas d’autres.
La suite de notre entretien exclusif avec Kassav dans un prochain article.
 

Kassav-Tournée-Chirée-Douvan-mai-2016

Jocelyne Béroard, un look à l'épreuve du temps

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This