Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Dakar 66 : L'Afrique à Paris au musée Branly

Rédigé par

26.02.2016

On ne connait pas grand-chose à l’art africain. Et pourtant, le continent mère a accueilli à Dakar la plus grande manifestation de l’histoire d’Afrique.

Dakar 66, retour sur la splendeur de l’Afrique

L’expo Dakar 66 revient sur une page de l’histoire d’Afrique oubliée. En avril 1966, Dakar et tout le Sénégal se transforment en musée à ciel ouvert et accueillent le Festival Mondial des Arts Nègres. Du 1er au 24 avril 1966, sous l’influence de la revue Présence Africaine et de Léopold Sédar Senghor, ce grand festival change la vision de l’Afrique et propose un regard neuf et artistique au monde entier.
Les plus grands artistes et penseurs, Africains comme occidentaux, se réunissent à Dakar le temps de ce festival unique au monde et si crucial pour le développement de l’Afrique. On y croise la grande Josephien Baker, le poète martiniquais Aimé Césaire, le jazzman Duke Ellington, André Malreaux, la chanteuse et actrice Aminata Fall ou encore Langston Hugues.
Le Festival des Arts Nègres, tout exceptionnel qu’il soit, n’est renouvelé qu’en 1977, à Lagos au Nigéria. Il est ranimé en 2010 à Dakar. Mais parce que c’est l’année 1966 qui a tout changé, le musée du quai Branly a décidé de redonner vie à ce superbe événement.

Dakar 66, plus qu’une simple expo

Dakar 66 propose plus qu’une expo, une expérience multidimensionnelle avec la projections de films, du spectacle vivant (théâtre, danse) et des débats pour explorer en profondeur la grandeur de l’Afrique. L’expo se déroule du 16 février au 15 mai au Musée du Quai Branly (Atelier Martin Aublet).
Côté tarif, il faudra compter à partir de 9 euros en plein tarif et 7 euros et tarif réduit.

Le Musée du Quai Branly, l'espace dédié aux arts et cultures d’Afrique, d’Océanie, d’Asie et d’Amérique,


 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This