Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Choquibtown : La Colombie aussi a un côté afro !

Rédigé par

27.04.2016

 

Une affaire de famille

Choquibtown , c’est d’abord une affaire de famille. Trois membres composent ce groupe venu tout droit du Choco,  département colombien réputé pauvre, Gloria Martinez dit « goyo », son frère Miguel Martinez « Slow » et son époux Carlos Valencia plus connu sous le nom de « Tostao ».
C’est en 2006 avec le titre «Somos pacifico » que tout démarre pour ces trois jeunes afro-colombiens nourris à la musique de Mickael Jackson , Bob Marley , Celia Cruz ou encore The fugees.
Véritable déclaration d’amour à leur région d’origine , « Somos Pacifico » mêle les rythmes afro-colombiens nés dans le Choco à la voix puissante de Goyo et au flow rap sans faille de Tostao et Slow.

Défendre une identité

Décidé à délivrer un message sociale, politique et positif ,Choquibtown s’attelle à défendre la côte pacifique colombienne souvent délaissée par les médias et victime de sa mauvaise réputation.
Les membres du groupe la font ainsi exister dans le panorama musical national et international au travers de leurs différents albums avec des morceaux tels que « De donde vengo yo » qui raconte l’unité de la culture des habitants de la côte pacifique colombienne pour lequel ils ont reçu un latin grammy award ou encore « el bombo » qui célèbre tous les aspects de la culture afrocolombienne.

Gloria Martinez , une chanteuse fashionista.

Celle qui se fait surnommer « la goyo » ou encore « la reina del combo » excelle dans l’art du chant , du toast mais aussi dans celui de la mode.Elle arbore un style qui mêle à merveille l’ethnique et l’urbain.
Parmi les accessoires que vous pourrez adopter pour avoir un look à la Goyo notez ses irremplaçables baskets qu’elle mixe avec des tenues très féminines, ses rouges à lèvres colorés rouges bleus ou parfois violets , ses« marés tet » qui rappelle son identité afro-colombienne .
Coté coiffure Goyo est une adepte des kinky twist auxquelles elle donne l’aspect désiré, longue tresse dans le dos, gros bantu knots…

El mismo, un album festif mais conscient

Avec « El mismo » paru en Mai 2015 Choquibtown compte désormais 5 albums à son actif.
Fidèle à leur ligne habituelle, cet album se veut résolument conscient et présente des morceaux qui font la part belle à l’identité afrocolombienne .
Cependant , loin de vouloir s’enfermer dans le rap et dans la musique de la côte pacifique Choquibtown a cette fois davantage ouvert son répertoire à d’autres rythmes urbains comme la dancehall, la pop mais aussi la salsa avec le morceau « salsa y choke ».
On retrouve ainsi des chansons très festives comme « fiesta animal » sur lequel Choquibtown invite le chanteur Notch sur un ryhtme dancehall mais aussi des textes qui appellent à l’union comme « une raza llamada sabor » .
Choquibtown a débuté une tournée nationale en Colombie, aucune date européenne ou caribéenne n’est encore prévue .En attendant procurez vous « El mismo » vous réviserez votre espagnol et surtout vous n’en serez pas déçus !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This