Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Alaine : "Les hommes dans le reggae sont privilégiés !"

Rédigé par Christ-Laur Phillips

10.07.2015

Blake’s : Tu viens de sortir un album, il y a à peine 2 mois. Qu’as-tu fait entre celui-ci et les derniers sortis en 2012 ?
Alaine : « Dans le monde du reggae et dancehall, on est toujours en train d’enregistrer en studio, donc je n’ai jamais arrêté de travailler. »
B : Pourquoi ce titre à ton nouvel album? Ten of hearts: pourquoi ce titre?
A : « Le nombre 10 est un signe d’accomplissement, mais aussi de nouveau départ. Je pars sur une nouvelle influence, différente de celle qui m’a guidée durant mes 10 dernières années de musique. Je suis prête pour de nouvelles choses…L’amour aussi se décline en plus de 10 manières différentes, ça peut se passer bien, ou mal, être enrichissant, destructeur, etc. »
B : Quelles sont tes principales influences musicales?
A : « Je suis tellement influencée par les artistes, j’aime beaucoup Brandi, mais en artistes français, je suis fan d’Édith Piaf. Quand j’étais plus jeune j’ai appris un peu de français, dont la chanson ‘La Vie en Rose' » (elle entonne ensuite la chanson avec son accent… Un plaisir ! »
B : Corrige-moi si je me trompe, mais avec Etana, vous êtes les 2 chanteuses de reggae représentantes féminines de la nouvelle génération  internationalement connue alors qu’il y a beaucoup plus de représentants masculins qui ont émergé ( Jah Cure , Gyptian, the Marley’s Brothers, Serani, Protoje etc…) Comment expliques-tu cela?
A : « C’est un milieu très machiste, les artistes masculins sont préférés par les radios, et les médias, c’est injuste et difficile pour les femmes, mais le combat en vaut la peine, car nous avons aussi des choses à dire. »
Alaine se confie à Blake's

DR
B : Es-tu déjà allée dans les Caraïbes françaises? Lesquelles?
A : « Oui, j’y ai déjà été et j’ai beaucoup aimé. En Guadeloupe j’ai vu des iguanes énormes, je n’ai pas aimé et j’ai eu très peur. J’ai passé de très bons moments en Guyane malgré les grosses araignées. J’adorerais y retourner ! »
B : Et de l’Europe quels sont tes meilleurs souvenirs?
A: « J’aime beaucoup Amsterdam, je me demande bien pourquoi ! »(rires) » (sans doute en réference au coffee shop, ndrl). « L’énergie de Paris est incroyable, mais moins Londres… »
B : Moi qui ne suis jamais allée en Jamaïque  que me conseillerais-tu ainsi qu’aux lectrices de notre site?
A : « Vous devez aller là où se trouvent les beaux gosses  ! « (rires) « Il y a autant d’églises et de plages que de boites de nuit en Jamaïque, donc que vous vouliez faire la fête ou vous ressourcer, c’est l’endroit parfait. »
B : Que conseillerais-tu aux jeunes filles qui voudraient chanter du reggae comme toi?
A : « Fais-le, crois en toi, n’écoute pas ce que les gens disent, il y aura  de bons jours et il y aura de mauvais jours, essaie, essaie, essaie et n’arrête jamais d’aller de l’avant ! « 
Merci pour ton temps et bon concert!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This