Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Odeurs corporelles, comment s'en débarrasser ?

Rédigé par

13.09.2016

Combien de fois avez-vous été indisposé par les odeurs corporelles d’un collègue, d’un proche ou d’un inconnu dans les transports ? Vous-même avez déjà pu remarquer une odeur désagréable sur certaines parties de votre corps. Pour ne plus jamais perdre confiance en vous, voici quelques conseils pour lutter contre les odeurs, d’où qu’elles viennent.

Les odeurs sous les aisselles

Odeurs d'aisselles

Anastasiia Kazakova/ Shutterstock


La transpiration est un mécanisme de régulation de la température corporelle tout à fait naturel. Suer beaucoup est le signe que le corps sait se réguler. Si des auréoles sous les bras sont dérangeantes, rien de pire que les odeurs qui vont avec. Âcres, épicées, voire insupportables, les odeurs sous les aisselles sont parfois difficiles à éliminer.
Pour commencer, une bonne hygiène est indispensable, car la mauvaise odeur est due à la prolifération de bactéries sous les aisselles. On commence donc par prendre une douche tous les jours en se lavant avec du savon. Si vous avez tendance à transpirer préférez le savon de Marseille au gel douche qui laisse un film gras sur la peau et l’empêche de respirer. L’épilation des aisselles permet aussi d’éviter la formation d’odeurs.
Ensuite, le choix du déodorant est important. Les déodorants anti-transpirants sont plus efficaces que les simples déodorants parfumés. Cependant, soyez vigilants sur leur composition. En effet, la plupart des déo anti-transpirants contiennent des sels d’aluminium, de plus en plus décriés pour leurs effets néfastes sur la santé. Cadum ou Sanex proposent des déodorants sans sels d’aluminium, efficaces 24h. A tester. Chez Sebamed, on trouve un baume déodorant sans alcool, sans parabens et sans sels d’aluminium qui s’avère efficace et pas cher, autour de 5 euros en parapharmacie.
Pour les personnes à la transpiration excessive et malodorante, un traitement avec un détranspirant peut-être la solution. Etiaxil est par exemple très efficace. Si ce détranspirant contient tous les ingrédients que l’on préfère éviter, à savoir de l’alcool (irritations) et de l’aluminium, il a l’avantage d’être ultra efficace et surtout, le traitement ne dure que 3 jours. Un mal pour un bien, donc, car après 3 jours, la transpiration et les odeurs qui vont avec disparaissent. Prenez soin de bien lire le mode d’emploi.
Les vêtements que vous portez jouent aussi un rôle sur la transpiration. Les matières synthétiques (polyester, viscose) favorisent la transpiration. Préférez les matières naturelles, coton, lin, soie. Repérez les tenues qui vous font transpirer et évitez de les porter. Pour éliminer les odeurs incrustées dans les vêtements, surtout au niveau des aisselles, ajoutez un anti-bactérien lors de vos lavages en machine. Sanytol propose un désinfectant pour linge, liquide ou en poudre qui fait des merveilles et vous permet de reporter des vêtements dont les aisselles étaient imprégnées.
Enfin, si malgré tous vos efforts, vous n’arrivez pas à vous débarrasser de votre mauvaise transpiration, pensez à consulter votre médecin et/ ou un dermatologue. Vous souffrez peut-être d’un problème hormonal par exemple. Sachez aussi que l’alimentation influe sur la transpiration. Les plats épicés, la caféine, le tabac et l’alcool notamment favorisent la transpiration. L’ail, l’oignon ou le poireau peuvent donner une transpiration malodorante.

La mauvaise haleine

odeur buccale

Andrey Popov/ Shutterstock


Rien de pire qu’une mauvaise haleine. S’il est normal d’avoir la bouche pâteuse et une haleine à décoller le papier peint au saut du lit, elle s’estompe généralement après le brossage des dents et un bon petit-déjeuner. Mais chez certains, la mauvaise haleine persiste.
Est-ce que vous vous brossez bien les dents ? Une mauvaise haleine peut partir d’une mauvaise hygiène buccale. Brossez-vous les dents minimum 2 fois par jour pendant au moins 2 minutes. Une brosse à dents électrique élimine mieux la plaque dentaire et va dans tous les recoins. Surtout, ne pas oublier de se brosser la langue, responsable de la mauvaise haleine, et l’intérieur des joues.
Optez pour un dentifrice ciblant la mauvaise haleine et un bain de bouche en complément du brossage peut vraiment faire des miracles.
Un détartrage une fois par an chez le dentiste n’est pas du luxe. Également, pensez à utiliser du fil dentaire ou des brossettes à passer entre les dents. Les aliments logés là plusieurs heures se dégradent et créent une haleine d’enfer.
L’halitose (mauvaise haleine) atteint près de 50% de la population adulte. C’est donc très courant et votre médecin peut vous aider. Elle peut s’expliquer par une infection buccale, une maladie digestive ou même une intolérance au gluten. N’hésitez pas à consulter si votre haleine vous dérange vous et votre entourage.

Les odeurs intimes

On n’ose pas souvent en parler, mais il arrive parfois de ne pas sentir bon au niveau de la zone intime. Les odeurs vaginales ne sont pas toujours le signe d’une mauvaise hygiène intime.
Bien entendu, il faut se laver le sexe tous les jours. De l’eau suffit, même si nous sommes nombreuses à utiliser des gels lavants types Saforelle, Roger Cavailles ou Hydralin. Il est important cependant de ne pas faire de douche vaginale afin de ne pas perturber la flore microbienne naturelle du vagin.
Le vagin a une odeur plutôt neutre qui varie selon le cycle, mais ne doit jamais sentir mauvais. Si vous constatez une odeur âcre ou de poisson, il est temps de consulter. Vous souffrez peut-être d’une infection banale à traiter avec des ovules et des crèmes. C’est à votre médecin de poser un diagnostic.
De plus, si vous avez des pertes marron ou verdâtres, qui sentent très mauvais, ne perdez pas de temps pour voir votre gynécologue ou généraliste.
Pour éviter au maximum le développement d’odeurs de la zone intime, évitez les vêtements serrés (leggings, skinny) surtout l’été, préférez les culottes en coton plutôt que synthétiques et pensez à vous épiler. Les poils empêchent l’évacuation de la transpiration et favorisent la macération…

Les odeurs de pieds

Comme les aisselles, les pieds transpirent. Par contre, les odeurs qui vont avec sont parfois ingérables.
Pensez à vous laver les pieds et entre les orteils à chaque douche. Essuyez-les bien avant de mettre vos chaussures ou baskets et préférez les chaussettes en coton.
Des sprays anti-bactériens et désodorisants peuvent assainir vos chaussures et il existe des crèmes et soins pour la transpiration des pieds. Etiaxil propose par exemple un traitement spécifique.
A vous de jouer donc pour vous débarrasser de certaines mauvaises odeurs corporelles ou transférer cet article aux personnes concernées…
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This