Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Nelson Freitas : Le Roi de la Kizomba débarque à Paris

Rédigé par

22.05.2017

 
Blakes :  Tu seras en concert le 27 mai prochain à L’Olympia et c’est ta première grande salle parisienne en solo. Pourquoi cela n’a pas eu lieu avant ?  Tu n’étais pas sûr de ton public français ? Chaque décision que je prends dans ma carrière, est prise avec réflexion et lorsque j’estime que je suis prêt je me lance. J’ai commencé à faire du live il y a 3 ans en Angola, au Mozambique et au Portugal. Pour l’Europe, nous avons dû travailler un peu plus sur le marketing et tout ce qu’il y a autour. On avait l’habitude de me voir dans les clubs. Aujourd’hui je pense que je suis prêt, que la France, Paris est prêt.

crédit Photos Beatriz Matos


Blakes : L’amour est un de tes thèmes de prédilection, mais quels autres thèmes abordes-tu dans tes chansons ? Quelles sont tes sources d’inspirations pour l’écriture de tes chansons ? Mes chansons portent sur les choses auxquelles les gens peuvent se rapporter. C’est beaucoup à propos des filles (rires), je l’admets mais si vous regardez ma fanbase, se sont surtout des femmes. Même la chanson que j’ai écrite pour ma fille, c’est pour une fille. Alors oui, on peut en conclure que je m’inspire des femmes en général. J’ai grandi avec ma mère et ma grand-mère, j’ai beaucoup de respect envers les femmes, ce sont peut-être la plus grande source d’inspiration que j’ai, c’est pourquoi j’écris à leur sujet.
Blakes : Quelle collaboration rêverais-tu de faire aujourd’hui ? Ou aurais-tu aimé si c’est une personne décédée ? Je pense qu’une chanson avec Cesaria Evora aurait été incroyable. J’aurais aimé faire un duo aussi avec Michael Jackson mais ça ne va pas se passer non plus malheureusement.

Blakes : Retournes-tu souvent au Pays ? Pour le travail ou le plaisir ? Ou autre ? J’y retourne plus pour le travail. C’est peu difficile d’avoir des vacances au Cap Vert. Lorsque j’y vais je suis sollicité de partout, donc pour avoir de vraies vacances je dois partir ailleurs, mais j’y vais 3 fois par an au moins.
Blakes : Connais-tu les Antilles ? As-tu déjà eu l’opportunité de te rendre dans la Caraïbe ? Je n’ai jamais eu l’opportunité d’aller au Antilles, j’aimerais beaucoup m’y rendre un jour.
Blakes : C’est quoi la suite du programme ? Je fais actuellement le Beautiful Lie Tour jusqu’en octobre, ensuite je vais continuer à travailler sur des nouvelles chansons. Je suis aussi en train de produire une jeune artiste Laise Sanches qui sera aussi à mes côtés à l’Olympia.
Merci Nelson et bon concert!

Facebook

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This