Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Lycinais Jean, nouvelle perle des Antilles ?

Rédigé par

18.10.2017

Pourquoi Lycinais Jean « Comme Billie Jean ? » C’est une chanson que tu aimes beaucoup ? Ce n’est pas spécialement pour la chanson en elle-même, c’est surtout pour la prononciation. Parce que je préférais tout simplement Jean- prononcer « Djin » – que Jean – prononcer « Jan ». Pour que les gens sachent comment bien prononcer j’ai pensé à ce titre très connu de Michael Jackson.
Je t’ai vu dernièrement dans l’émission hommage à PSE qui est aussi l’un de tes mentors. Pourquoi ?  Plus par rapport à la sensibilité de ses textes, et à l’émotion qu’il met dans sa voix. Il raconte une histoire en fait. Il arrive au final à faire passer une telle émotion et j’estime qu’en musique c’est important.

Question difficile : quel est ton titre préféré ? S’il devait n’y en avoir qu’un? Il y en a beaucoup (rires !), mais j’ai envie de dire « rev en mwen » parce que c’est celui qui a fait qu’on a commencé à me connaitre un peu plus largement. Mais de la même manière je vais aimer « si se oui », « douvan jou »… Sincèrement il y en a plusieurs!
Tu t’es fait connaitre sur le web via Facebook, Youtube, instagram etc… En quoi les réseaux sociaux ont-ils pu contribuer à ton succès ? Ça c’est clair, parce que si je n’avais pas posté cette première vidéo, je ne pense pas que ça aurait pris cette ampleur aujourd’hui. Ça aurait été plus compliqué parce que c’était à une époque où je n’étais pas particulièrement prête à monter sur scène, donc j’ai profité des réseaux sociaux pour poster des vidéos. D’ailleurs sur les premières je ne montrais même pas mon visage et après j’ai commencé au fur et à mesure, à mon rythme, à me montrer, à faire découvrir la personne que je suis etc…  S’il n’y avait pas eu cela… Il faut avoir des contacts, il faut que des gens puissent te reperer. Donc oui c’est bien grâce à internet que j’ai été repéré.

Quelles sont tes sources d’inspiration pour la composition et l’écriture de tes chansons ? Je m’inspire de ce que je ressens par rapport à la vie, à des choses qui se passent dans mon quotidien ou des événements… C’est un peu cliché mais c’est le vécu qui inspire…. Je peux aussi raconter des histoires qui ne me concernent pas directement à condition d’être touché moi-même par ces choses là… dès que ça me touche, je trouve les mots pour en parler!
 C’est un peu cliché mais c’est le vécu qui inspire…. 
Que cherches-tu à exprimer et à partager dans tes chansons ? Qui cherche-tu à atteindre ? Je cherche à atteindre un maximum de personnes, de tous âges. Je n’ai pas de cible précise et mon message avant tout c’est surtout d’être en paix avec soi-même. Comme je le répète souvent si on est en paix avec soi, cela peut faire que le monde est en paix lui aussi. C’est mon message au quotidien.

Les vidéos clips tiennent une place importante dans ta communication : tu y mets en scène et affiche sans complexe tes préférences amoureuses et les répercussions ont été plus positives que négatives. Aujourd’hui tu es devenue quelque part le porte-drapeau de la communauté gay caribéenne, je me trompe ? Porte-drapeau pas vraiment, parce que je l’ai plus fait pour moi que pour la communauté. Après, tant mieux s’il y a des gens que ça a libéré ou soulagé. Certains sont venus me dire merci, grâce à toi j’ai pu m’affirmer… ça m’arrive souvent : en prestation, par message… Mais mon but c’était vraiment de m’affirmer, MOI, en sachant que oui ça pouvait aider certaines personnes. Mais le but était de ne pas mentir parce que je ne suis pas très à l’aise dans le mensonge. Je préfère être honnête, puisqu’au final c’Est-ce que les gens aiment.
Si tu n’étais pas artiste chanteuse, quel serait ton métier aujourd’hui ? Franchement je ne sais pas! (rires !) Il y a encore quelques jours je me disais que la musique m’a sauvé la vie. Je n’étais pas sensé être artiste de métier. Au début j’étais juste sensée avoir pris une année sabbatique – pendant laquelle je n’ai fait que de la musique puisque je n’avais rien d’autre à faire et j’ai posté cette vidéo par hasard et ça m’a mené où je suis aujourd’hui! Donc si je n’avais pas fait cette vidéo, je ne sais pas …. Je ne préfère pas imaginer (rires !)
Tu es une personne réservée – pour ne pas dire timide ! – Comment te prépare-tu à ta première grande scène en solo le 04/11 ? Ça aussi c’est une pression ! (rires !) ce qui fait peur c’est surtout l’entrée sur scène, on attend la réaction du public donc ça oui c’est vraiment ça qui est stressant! Mais après la deuxième chanson ou la troisième – ça dépendra du niveau de stress ! (rires !) ça ira! Ça se fera naturellement. Mais c’est clair que j’attends ça impatiemment ! Tous les jours j’y pense !
D’ici là bon courage Lycinaïs et RDV le 04 novembre prochain!

Facebook

Youtube

Album 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This