Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Long Horn, la boisson énergisante made in Gwada

Rédigé par

27.11.2015

Parmi les boissons énergisantes qui cassent la baraque comme Red Bull, Burn, Monster ou Dark Dog, une boisson aux airs de petite américaine sort peu à peu du lot. Il s’agit de Long Horn, un energy drink qui reprend tous les codes de ses grands frères (longue canette, goût puissant et design recherché), à la différence que Long Horn est un produit antillais.

Une histoire familiale

Eh oui, alors qu’on la croirait tout droit sorti d’un ranch texan avec son design de rhinocéros, Long Horn est en fait une boisson énergisante made in Guadeloupe. C’est en voulant importer Red Bull aux Antilles et après avoir essuyé un méchant refus, que les fondateurs de Long Horn ont décidé de se débrouille par eux-mêmes et de créer leur propre boisson qui donne des ailes. Résultat : 500 000 canettes par mois écoulées dans les DOM et dans une dizaine de pays dont la France, l’Espagne, le Maroc et même le Nigeria et un chiffre d’affaires supérieur à 5 millions d’euros selon EWAG. Un joli coup pour Alexandre Hayot, à l’origine du projet. Il explique au magazine en ligne que Long Horn est une affaire de famille, avec ses parents qui distribuent la boisson via la société Sadipro, et son frère et lu au marketing. Les affaires, c’est de famille puisqu’Alexandre Hayot est le fils de Simon Hayot, le papa d’Air Calypso et Air Caraïbes.
La force de Long Horn, c’est un design pas trop marqué local, mais plutôt une image internationale, des accointances avec le monde des sports mécaniques et extrêmes et une qualité qui a su attirer un large public. Alexandre Hayot explique : « En terme de stratégie, Long Horn est une boisson à forte valeur ajoutée, c’est plus facile de la vendre. De plus, le marché des boissons n’est pas vraiment une niche puisque l’on peut toucher aussi bien les clubbers que les sportifs ou les actifs. Nous avons surfé sur la vague. »

Long Horn : un succès local et international

Long Horn cartonne aux Antilles-Guyane/ Facebook@LONGHORNinternational

Long Horn cartonne aux Antilles-Guyane/ Facebook@LONGHORNinternational


Et le succès a vite été au rendez-vous, même si Long Horn ne met pas spécialement en avant ses origines antillaises. Dommage. Le fondateur s’explique sur ce sujet et déclare : « C’était volontaire de notre part de ne pas mettre en avant le fait que Long Horn est un produit guadeloupéen, bien qu’il sorte des mêmes usines européennes que ses concurrents. En effet, nous avons noté auprès des consommateurs locaux une certaine dépréciation du produit antillais. Il valait donc mieux laisser penser que Long Horn était américain, avec son nom anglais et un rhinocéros comme symbole... Aujourd’hui, les gens commencent à savoir que ça vient d’ici. Et ils en sont d’autant plus fiers.  »
Long Horn partenaire sportif/ Facebook@LONGHORNinternational

Long Horn partenaire sportif/ Facebook@LONGHORNinternational


Le logo au rhinocéros rouge est désormais une institution et on le retrouve aussi bien dans le monde de la moto, de la boxe et même les sports nautiques. Long Horn est par exemple partenaire de Matthieu Lagrive, pilote de motos cross, la kick-boxeuse Maureen Middleton ou encore le wind-surfeur Camille Juban. Et il n’est pas rare de voitures customisées avec le fameux logo.
Bravo aux créateurs de Long Horn pour le beau succès international parti de Guadeloupe. Maintenant que vous savez que cette marque est « peyi » on compte sur vous pour la consommer (avec modération), plutôt que la concurrence. Plusieurs déclinaisons existent : Long Horn Orignal, Long Horn à la taurine, Long Horn sans sucres et Long Horn Cola.
Attention, ces produits contiennent de la caféine, du guarana, du ginseng et/ ou de la taurine. Consommez-les raisonnablement et avec l’avis d’un médecin pour les personnes cardiaques ou fragiles.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This