Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Kendrick Lamar : Le Hip Hop politique et engagé aux Grammy

Rédigé par Christ-Laur Phillips

17.02.2016

La 58ème cérémonie des Grammy s’est déroulée dimanche 15 février et une pluie de récompense (5 au total pour 11 nominations) s’est abattue sur le rappeur Kendrick Lamar. Celui qui est considéré comme un génie dans l’univers du hip hop a une fois de plus mis la barre haut avec un spectacle engagé.

J’ai perdu la vie moi aussi

Retraçant l’histoire du peuple noir, des tribus africaines aux cellules de prison, celui qui a offert un medley de ses tubes The Blacker the Berry et Alright , a rendu un vibrant hommage à Treyvon Martin,  jeune afro-américain tué par la police en scandant :  « Le 26 février, j’ai perdu la vie, moi aussi « . 
Plaçant le quartier de Campton (quartier pauvre de Los Angeles qui a vu naître moult rappeurs de talents), en plein centre de la carte africaine, Kendrick Lamar a mis un coup de pied dans le fourmilière face au très huppé public des Grammy.

Février, mois de l’Histoire Noire

Cette prestation qui a marqué les Grammy intervient une semaine après le show très critiqué de Beyonce lors de la finale du Superbowl. La chanteuse avait, avec Formation, choqué les Américains !

Logo BLAKE'S Retina A lire aussi Le discours de Viola Davis aux Emmy

 
Des interventions qui marquent ce mois de février, déclaré le « mois de l’Histoire Noire » au Etats -Unis, même si Kendrick Lamar n’avait pas attendu cette date pour se faire entendre, pour preuve les tubes o Pimp a ButterflyGood Kid ou encore  M.A.A.D City.

Kendrick Lamar au Grammy 2016


Et vous, qu’avez-vous pensé de la prestation de Kendrick Lamar lors de la 58ème cérémonie des Grammy Awards ?
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This