Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Destination Martinique : Les Trois-Îlets

Rédigé par

29.10.2016

Située du côté caraïbe de l’île sur la presqu’île du Diamant, la commune des Trois-Îlets s’étend tout le long de la côte sud de la baie de Fort de France d’où partent de nombreuses navettes maritimes qui font en 20 minutes la traversée.

La composition de la commune

On y retrouve le vieux bourg, avec ses nombreuses vieilles maisons créoles aux toits de tuiles, façades de bois et soubassements, regroupées autour de l’église Notre Dame de la Bonne Délivrance, édifiée en 1724 dans laquelle fut baptisée l’Impératrice Joséphine, de la place de la mairie et du marché couvert.

Eglise des Trois-Îlets

Eglise des Trois-Îlets


Elle se compose aussi de L’Anse Mitan, très fréquentée et animée offrant un panorama sur la baie de Fort-de-France, de la Pointe du Bout à la péninsule, et de l’Anse à l’Âne, longue plage de sable fin faisant face à l’îlet à Ramiers.
Plage de la Pointe-du-Bout

Plage de la Pointe-du-Bout


Plage de l'Anse Mitan

Plage de l’Anse Mitan


Plage de l'Anse-à-l'Ane

Plage de l’Anse-à-l’Âne


Son nom provient des trois îlets présents à proximité dans la baie de Fort-de-France : les îlets Tébloux, Charles et Sixtain, du nom de leurs anciens propriétaires qui y exploitaient des fours à chaux.
Les 3 îlets au large

Les 3 îlets au large

La Savane des Esclaves

Est située dans un parc de 2 hectares, en lisière de forêt. Un village authentique Antan Lontan y a été reconstitué pour faire découvrir l’habitat et le mode de vie des Neg Marrons, ces esclaves qui fuyaient les plantations pour se réfugier dans la nature.
Les matériaux et techniques de construction des cases et habitations traditionnelles ont été respectés afin de s’approcher au mieux de ce que pouvaient être les conditions de vie de l’époque.
Le sol est en terre battue, la toiture en feuilles de canne, et les palissades en bois Ti-Baume. À l’intérieur sont rassemblés des objets et meubles utilisés à l’époque.
On y apprend comment les habitants produisaient avec leurs astuces et petits moyens du sucre, du cacao, ou de la farine de manioc, les différents fruits et légumes cultivés dans un jardin créole : l’igname, la patate douce, le manioc, les piments, la goyave, et les plantes à vertus médicinales.
http://www.lasavanedesesclaves.fr

la-savane-des-esclaves 1

Domaine de la Pagerie

C’est une ancienne habitation sucrière du XVIIIe de plus de 500 hectares, où est née Joséphine Rose Tascher, première épouse de Napoléon Bonaparte. Appelée « Petite Guinée », plus de 300 esclaves y travaillaient pour la production de cacao, de coton et de canne à sucre. Endommagé par un cyclone et par ses propriétaires successifs, le domaine a été racheté en 1944 par le maire des Trois-Îlets.
Passionné d’histoire, il décide de restaurer les lieux et d’en faire un haut lieu de mémoire et d’y établir un petit musée consacré à l’impératrice y rassemblant des lettres, autographes, des tableaux, souvenirs et objets rares d’époque, et quelques meubles anciens.
http://www.troisilets-martinique.fr/FR/visite-musee-de-la-pagerie_9657.html

Musee-de-la-Pagerie-Josephine-de-Beauharnais

La Maison de la Canne

Elle a été créée dans l’ancienne distillerie de Vatable qui a été restaurée. Elle retrace l’histoire sur trois siècles de l’économie sucrière, de la canne à sucre depuis son introduction en Martinique au milieu du XVIIe siècle, et du système esclavagiste en découlant. On y découvre le fonctionnement des premières habitations esclavagistes, les procédés de fabrication du sucre et du rhum martiniquais et la vie quotidienne des esclaves sur les plantations.
http://www.troisilets-martinique.fr/FR/visite-maison-de-la-canne_9335.html

maison de la canne

Le musée du café et du cacao

Il se trouve sur le Domaine du Château Gaillard au cœur de la plus grande pépinière de l’île dans une grande maison créole regroupant un certain plusieurs espaces culturels et artisanaux, dont des ateliers de création de parfums, des ateliers de poterie, des boutiques de bijoux. Le musée propose un large panel de documents relatant l’histoire du café et celle du cacao et permet de tout découvrir sur ces 2 produits qui ont fait la richesse des colonies françaises.
Domaine de Château Gaillard
97229 Les Trois Ilets
Ouvert tous les jours de 9 h à 16 h
t : +  596 596 68 15 68

musee café cacao

Le Village de la Poterie

Il se situe sur un authentique site du 17e siècle, ancien quartier important des Trois-Îlets tourné vers la production de poterie et de tuiles. Aujourd’hui potiers, artisans et boutiques sont installés dans les vieux bâtiments : magnifiques maisons créoles, les anciens ateliers, l’école et les bâtiments administratifs, reconvertis en ateliers d’artisanat et de vente de souvenirs.
http://www.poterie3ilets.com

village-poterie-trois-ilets

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This