Logo blanc du site d'actualités sur la culture caribéenne BLAKE'S

Black Dolls, une expo à voir

Rédigé par

6.01.2018

La poupée est plus qu’un simple jouet. Elle est une représentation de la fille/femme à un instant T de l’Histoire. Elle permet aux petites filles de s’identifier et de se représenter dans la société.
L’expo Black Dolls présente des poupées noires et retrace l’histoire de leur création ainsi que leur rôle dans la société.

Poupées noires et heures sombres

 


Les poupées du commerce ou des célèbres distributeurs de jouets sont souvent blanches. Pourtant, il y a eu des poupées noires, conçues à des moments clés de l’Histoire américaine.
La collection de Deborah Neff, une avocate, présentée dans l’expo Black Dolls dévoile des poupées noires, oubliées de l’histoire.
Ses poupées ont été fabriquées par des Afro-américains, en période d’esclavage ou de ségrégation. Pourquoi ? Pour raconter leur histoire, extérioriser leur souffrance, laisser une trace.
La poupée noire est aussi bien objet de résistance que symbole d’une société manichéenne, ou les « races » sont séparées, avec une qui asservit l’autre.
La poupée noire est souvent grossière et moins travaillée que la célèbre poupée de porcelaine. Les personnages qu’elle incarne vont aussi bien de la gentille nounou noire, que l’esclave ou le bébé souriant.
Entre stéréotype et personnage fort, la poupée noire a revêtu tous les costumes. C’est cette diversité que nous propose de faire découvrir l’exposition Black Dolls.

Une expo à ne pas rater

L’exposition Black Dolls débute le 23 février 2018 et sera visible jusqu’au 20 mai à La Maison Rouge, 12 boulevard de Bastille à Paris.
Cette expo est unique en son genre puisque ce sera la première fois que la collection de Deborah Neff sera montrée en dehors des Etats-Unis.
Au menu, 150 poupées noires fabriquées par des Afro-américains anonymes, sans nom ni visage, qui ont mis leurs revendications et leurs espoirs dans ces poupées. Elles ont été créées entre 1850 et 1940.
On retrouve des poupées en bois, en tissu ou encore en cuir. Il y a aussi des photos et portraits de cette période, qui nous montrent la place de la poupée noire dans les familles.
Sur certains clichés, ce sont des petites filles blanches qui serrent très fort contre leur coeur leur poupée noire. Rassurante, bienveillante, aimante, la poupée noire incarne la « mammy » qui cuisine, nourrit, garde et protège les enfants du domaine ou de la plantation.
Pour en savoir plus que les poupées noires de l’époque, rendez-vous à l’expo Black Dolls.
Tarif : 10 euros.
 
 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This